Garde et compétitions sportives de l'enfant

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 29 septembre 2018
Dernière intervention
1 octobre 2018
- - Dernière réponse : juliemacky
Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Dernière intervention
19 novembre 2018
- 2 oct. 2018 à 12:44
Bonjour,

Nous sommes séparés depuis près de 10 ans.
Le père a la garde les week-ends pairs et la moitié des vacances scolaires. Il vit sur la côte Ouest, moi à 200kms (même région).
Notre fils fait du karaté depuis ses 4 ans (il va avoir 11 ans).
Contrairement au foot, les compétitions de karaté n'ont pas lieu tous les week-ends ; l'enfant va uniquement à celles de sa catégorie. Aussi, s'il veut faire les compétitions régionales, il doit bien évidemment participer aux départementales (sélections).

Alors voilà le problème : l'année (scolaire) dernière, la quasi totalité des compétitions sont tombées sur les week-ends du père. Celui-ci ne s'étant jamais déplacé à aucune d'entre elles et ne s'impliquant absolument dans les activités de notre fils, il a catégoriquement refusé tout arrangement pour que notre enfant puisse aller aux sorties sportives. Je voudrais préciser que les lieux des compétitions sont toujours sur le trajet entre nos deux domiciles.
Je lui ai toujours proposé plusieurs alternatives : 1/échanger nos week-ends 2/je viens chercher mon fils le dimanche matin pour l'emmener à la compétition 3/il emmène notre enfant et je le récupère sur le lieu de compétition...
Il refuse tout en bloc. Il a même été dire à notre fils que "c'est le juge qui a écrit les termes de la garde et on ne peut absolument rien changer", alors que, non, tout accord amiable est possible même lorsqu'un jugement est rédigé.

Donc, la saison dernière, notre fils n'a participé à AUCUNE compétition, puisqu'elles sont toutes tombées sur les week-ends du père. Il a très très mal vécu cela, il adore aller en compétition, il se sent mis à l'écart et surtout en veut énormément à son père non seulement du désintérêt total de celui-ci pour ses passions, mais surtout des barrières qu'il lui impose dans son évolution.
Nous avons reçu le calendrier des compétitions départementales et régionales de cette saison... et, encore une fois, elles tombent TOUTES sur les week-ends du père !!!! le sort s'acharne !!!
J'ai donc contacté le père par mail, lui ai donné toutes les dates et lui ai fait la même proposition que la saison dernière... sans surprise, il a tout refusé.

Hier, alors que le professeur de karaté parlait des futures sorties en compétitions aux élèves, mon fils est sorti du dojo en pleurs, il a été inconsolable pendant près de trente minutes. Il est en colère contre son père car non seulement il n'est jamais venu le voir, mais en plus il l'empêche d'évoluer, lui qui veut devenir ceinture noire...

Que puis-je faire ? Je me sens désemparée ! Je n'en peux plus de voir l'entêtement sans fin de son père, qui ne pense absolument pas au bien-être de son fils !!!

Est-ce qu'il y aurait un recours possible ???

Je vous remercie par avance de votre aide. Je précise que je ne suis pas ici pour avoir des commentaires sur notre situation, mais uniquement pour avoir de l'aide juridique, des textes de loi...
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1832
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Dernière intervention
8 décembre 2018
2
Merci
bonjour, le seul texte de loi à respecter ,sauf si les parents trouvent un meilleur arrangement ,est l'ordonnance du Juge aux affaires familiales : organisation des weekends et des vacances
il n'y a en général rien de défini concernant les activités sportives et culturelles et cela parait logique car il faudrait sans cesse changer les we si un enfant changeait dans l'année ses activités ...ou ses horaires.. cela arrive souvent...et le parent gardien pourrait en profiter pour ne pas donner son enfant à l'autre parent ce we ci parce qu'il y a une compétition ... et si il y a des compétitions pendant 3 we?
le père n'est pas obligé légalement d'emmener l'enfant à ses activités ,il fait ce qu'il veut pendant son temps de garde y compris ne pas emmener son fils au sport...,moralement c'est un autre problème...
peut être pourriez vous faire une lettre au JAF pour expliquer la situation en disant que le refus du père d'accompagner son enfant à ses compétitions est un frein important à son bon développement ......et parlez de vos propositions de déplacement.

Merci jodelariege 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14454 internautes ce mois-ci

JuGaby
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 29 septembre 2018
Dernière intervention
1 octobre 2018
-
je vous remercie de votre réponse
jodelariege
Messages postés
1832
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Dernière intervention
8 décembre 2018
-
avec plaisir.
Commenter la réponse de jodelariege
Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Dernière intervention
19 novembre 2018
1
Merci
Bonjour,

On peut aussi comprendre le papa qui a envie de passer un week-end "tranquille" avec son fils et ne pas se voir amputer une journée du week-end par une compétition de sport.

Si aucun arrangement est possible, tu peux demander à repasser devant le juge pour que le papa dispose des week-ends impairs du calendrier?
Commenter la réponse de juliemacky
Dossier à la une