Reconnaissance maladie professionnelle

Signaler
Messages postés
42
Date d'inscription
jeudi 22 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2020
-
 Xler42 -
Bonjour,

Comment puis-je me faire entendre de la part de la CPAM et bien sûr en ne mettant pas leur professionnalisme en cause bien au contraire, au sujet d'une demande de reconnaissance en MP en leur faisant comprendre que ma pathologie est dû à mon travail en portant des charges et en faisant les mêmes gestes sur une durée de 14 ans?

J'ai été en arrêt maladie du 18/11/16 au 31/07/18 suite à un écrasement des cervicales et une opération des cervicales le 7/11/16, qui a résulté de 14 années de travail en portant tous les jours des charges lourdes et faisant toujours les mêmes gestes. Depuis je n'est jamais repris mon travail. J'ai été déclarée inapte à mon poste le 3 Août 2018 par la médecine du travail.

J'avais déjà fait une demande de reconnaissance de MP en juillet 2017, cela a été refusé. Depuis ce refus, ,j'ai été opérée des cervicales (C5/C6C7) début Septembre 2017, à ce jour j'ai toujours des douleurs (NCB), j'ai été déclarée en invalidité cât.1 le 1er Août 2018 par la CPAM.
Suite à l'évolution de mon dossier j'ai fait une nouvelle demande en juillet 2018 en MP, qui vient encore d'être refusée, car elle serait une même demande par rapport à celle qui a été refusé l'année dernière alors que mon état a évolué et pas dans le bon sens.
Je veux juste que mon état de santé soit reconnu et que s'est dû à mon travail car s'est bien le cas malheureusement


Je sais que ma maladie n'est pas inscrite dans les tableaux, pourtant c'est bien en travaillant dans ce poste que je me suis retrouvée dans cette situation. Je viens d'apprendre que deux personnes du même service que le mien ( des collègues) avaient pour l'une, une tendinite au bras et pour l'autre le même problème que moi et que cette dernière est en arrêt maladie avec demande de changement de poste de la part de son médecin.
Je n'est aucun doute que c'est bien en faisant pendant 14 ans le même travail, les mêmes gestes que mon état de santé s'est dégradé, de plus mon chirurgien et médecin m'ont affirmé que cela n'ira pas en s'arrangeant que ma guérison ne sera jamais complète et que ça ira en se dégradant avec les années d'où l'interdiction de reprendre mon poste ou de refaire le même travail qu'avant.

Que puis-je faire pour être prise au sérieux, depuis le 4/07/17 j'ai l'impression de me heurter à des murs, je ne sais plus comment faire!!?

Merci par avance pour vos réponses.

Cordialement

1 réponse

bonjour,

" (...) Que puis-je faire pour être prise au sérieux, depuis le 4/07/17 j'ai l'impression de me heurter à des murs, je ne sais plus comment faire!!? "

Voici quelques remarques et éléments de réponse concernant votre situation :
- vous êtes pris au sérieux car une invalidité cat 1 vous a déjà été accordée
- Ce n'est pas la CPAM qui fixe la réglementation, et en particulier la composition des tableaux des MP. Par contre elle est tenue de la mettre ne œuvre.
- c'est vous qui affirmez que c'est votre travail qui est à l'origine de votre pathologie. êtes vous médecin ? êtes vous ergonome du travail ? Ce que vous pouvez dire c'est que votre pathologie rend difficile la réalisation de votre travail, ce qui n'est pas la même chose. Aucune étude scientifique n'a permis de démontrer que les efforts professionnels que vous nous décrivez peuvent avoir produit votre affection. Votre affection est en elle même multifactorielle
- en cas de reconnaissance en MP, votre invalidité serait ipso-facto supprimée. Ce qui n'est pas forcément à votre avantage sur le long terme. Vous serez peut être un jour "content" que l'on puisse vous attribuer une invalidité de catégorie 2 avec un montant de pension qui sera sans nul doute supérieur à celui d'une éventuelle rente en MP.
- ne perdez pas votre temps à faire une nouvelle demande de MP, qui sera de nouveau rejetée car il s'agira toujours de la même affection survenant dans les mêmes conditions. S'agissant d'une pathologie dégénérative chronique, celle-ci va évoluer mais le point de départ restera le même..
- en fonction de votre âge concentrez votre énergie sur le reclassement professionnel vers un poste adapté à votre pathologie

Bon courage et bonne journée
fern46
Messages postés
42
Date d'inscription
jeudi 22 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 janvier 2020

bonjour xler42,

merci pour votre réponse, j'en tiens bien évidemment compte.

Effectivement je ne suis pas médecin, pour info mon médecin, le chirurgien qui m'a opéré, le médecin de l'IRM, m'a affirmé que c'était du au mouvements répétitifs et au port de charges lourdes à bouts de bras pendant une durée de 14 ans qui on conduits à mon état et surtout ne pas retravailler dans un poste comme celui-ci. J'avais 45 ans quand cela est arrivé.

Bonne journée et merci encore d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Fern
Bonsoir,
L'exposition que vous nous decrivez est surtout responsable de lésions des tendons de l'épaule (tableau 57) ou des disques lombaires (tableau 98) et non pas du rachis cervical.

Bonne soirée.
Dossier à la une