WE alternés et semaines de vacances [Résolu]

Messages postés
128
Date d'inscription
jeudi 30 août 2018
Dernière intervention
19 janvier 2019
-
Bonjour,

En matière de garde d'enfants avec weekend alternés et semaines de vacances scolaires et estivales, les WE alternés sont à part des semaines de vacances, non ? Ce n'est pas à compter du vendredi du WE avant la 1ere semaine de vacances ?
Merci de me confirmer avec une source svp ? Mon ex dit le contraire c'est du vendredi au vendredi selon lui.
Cordialement


Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 11 septembre 2018
Dernière intervention
12 septembre 2018
0
Merci
Les we des vacances comptent en vacances et celles ci sont divisés en nombre de jours équivalent. Du samedi au samedi soir je dirai.
A moins de se mettre d'accord autrement.
kasa7
Messages postés
128
Date d'inscription
jeudi 30 août 2018
Dernière intervention
19 janvier 2019
15 -
Merci mais ça ne m'arrange pas, on a toujours fait les WE alternés avec 1semaine l'un, 1 semaine l'autre là c'est bien compliqué je trouve.
Je vais essayé de m'arranger avec lui mais c'est pas gagné. Auriez vous une source svp ?
fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
100 -
Il y a marqué quoi sur le jugement de garde ?

Parce que normalement, vous appliquez le jugement comme prévu, et s'il y a désaccord vous demandez au jaf de préciser...
kasa7
Messages postés
128
Date d'inscription
jeudi 30 août 2018
Dernière intervention
19 janvier 2019
15 > fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
-
Bonjour,
Désolé pour le retard. Sur le jugement il est écrit :
"DIT que les dates de congés scolaires à prendre en considération sont celles de l'académie dans le ressort de laquelle l'enfant a sa résidence principale,
DIT que les vacances d'été s'interprètent comme allant du 1er jour des vacances scolaires au dernier jour des vacances scolaires,"
Il est écrit aussi sur le jugement que la fratrie dont j'ai la garde soit réunie en fin de semaine sur deux et durant les vacances chez le père, du vendredi 18h au dimanche 19h, ainsi que la moitié des vacances scolaires, première moitié les années impaires et seconde moitié les années paires.

J'ai pu trouvé un arrangement avec mon ex, continuer les we alternés avec les semaines de vacances à part. Le Juge des Affaires Familiales nous avait dit que l'on était pas obligé d'appliquer à la lettre, on pouvait trouver un arrangement mais si on était en désaccord, il fallait faire une requête auprès du JAF.
Commenter la réponse de bidibule3
Messages postés
23972
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 janvier 2019
7677
0
Merci
bonjour,
le père a le 1er, 3e et 5e week end ?

A vous lire
maylin27
Messages postés
23972
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 janvier 2019
7677 -
et le jugement ne précise rien quant aux WE de garde ????
kasa7
Messages postés
128
Date d'inscription
jeudi 30 août 2018
Dernière intervention
19 janvier 2019
15 -
Si,
"DIT que Monsieur A (mon ex) et Madame B bénéficieront d'un droit de visite et d'hébergement libre et, à défaut de meilleur accord, qui s'organisera de la façon suivante :
- Les enfants seront réunis chez le père les semaines paires de chaque mois, du vendredi soir 18h au dimanche 19h ;
......................................................la mère......................impaires...........................................................................................;

DIT que si la fin de semaine est précédée ou suivie d'un jour férié, cette journée s'ajoutera au droit d'hébergement.
fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
100 -
Appliquez les termes du jugement.

Déjà j'ai pas la même compréhension que vous du découpage pour les vacances scolaires.

Par exemple, pour les vacances de la Toussaint, pour ma part je considère qu'elle se découpe de cette manière :
Première moitié allant du 19 octobre (18 heures) au 27 octobre (18 heures),
Seconde moitié allant du 27 octobre (18h00) au 4 novembre (18h00).

Et durant les vacances scolaires, on ne prends pas en compte le découpage des week-end.

Même si cela fait que l'un des parents a les enfants 2 week-end d'affilé, cela n'est pas pertinent dans la discussion : tout simplement car sur une autre période, cela peut tout à fait être le contraire.

Si vous commencez à découper dans tous les sens en mélangeant les deux périodes de garde, ca va vite devenir infernal à gérer...
kasa7
Messages postés
128
Date d'inscription
jeudi 30 août 2018
Dernière intervention
19 janvier 2019
15 > fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
-
Franchement merci avec les dates et les créneaux d'horaires j'y vois plus clair.
Avec du recul, c'est mieux cette option. La garde est équitable avec 8 jours de vacances scolaires l'un et soit 2 WE de garde de l'autre dans le mois.
On s'est mis entièrement d'accord.
C'est donc résolu, c'était bien compliqué mon raisonnement d'avant j'avoue :-)
Merci pour votre écoute et vos réponses.
Bonne continuation
fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
100 -
Pour ma part, je considère concernant les vacances scolaires (et les dates officielles) que lorsque les vacances sont annoncées (comme pour la Toussaint) du samedi 20 octobre au lundi 5 novembre, elles débutent (sauf précision contraire dans le jugement de garde, ou cours le samedi matin) :
du vendredi 19 au soir (vers 18 heures donc)
au dimanche 4 au soir (vers 18 heures aussi).

Pourquoi ? Parce que les dates sont annoncées avec le sous-entendu que les vacances commencent le 20 octobre à 0h00 et se terminent le 5 novembre à 0h00.
C'est pas une heure pratique pour l'échange des enfants, et il me parait bien plus justifié d'avancer de quelques heures pour le confort de tous...
Commenter la réponse de maylin27
Dossier à la une