Héritage sans lien de parenté [Résolu]

mamieEve - 4 juin 2018 à 16:40 - Dernière réponse : condorcet 26111 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention
- 4 juin 2018 à 17:14
Bonjour, mon mari par gentillesse ,c'est occupé d'une mamie délaissée par sa famille (belle fille et petite fille ).La mamie a légué l'universalité de son assurance vie et autres biens ( il y a pas de bien immobilier ) à mon mari et deux associations . La petite fille assigne devant un tribunal mon mari et les deux associations et l'assurance ,pour faire valoir son du; mais oublie ,de dire qu'elle avait une dette financière (faite hors notaire ) très importante envers sa grand mère .Il y avait une reconnaissance de dette sur papier libre ,qui a disparue .Que pouvons nous espérés du jugement ?
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

condorcet 26111 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention - 4 juin 2018 à 16:49
0
Merci
Que pouvons nous espérés du jugement ?
Dans le meilleur des cas, le testament maintenu, la petite-fille peut revendiquer ses droits d'héritière "réservataire " de moitié de la succession si elle est seule, sauf l'assurance-vie si le bénéficiaire est désigné nommément.
Dans le pire des cas le testament invalidé par le tribunal perd tous ses effets, la dévolution légale reconnait la petite-fille seul ayant-droit à la succession.
Merci ,bref une assurance vie ,c'est pas une garantie pour favoriser quelqu'un .
condorcet 26111 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 16 juin 2018 Dernière intervention > mamieEve - 4 juin 2018 à 17:14
,bref une assurance vie ,c'est pas une garantie pour favoriser quelqu'un .
Cela dépend de quel côté de la barrière l'on se situe.

Pour certains, une façon habile et légale de déshériter complètement certains ayants droit légaux non réservataires.
Pour d'autres, une méthode légale de ne pas être redevable des droits de succession dans la limite de 152000 € par personne, à condition d'avoir contracté l'assurance avant 70 ans.
Pour une 3 ème. catégorie de favoriser une relation amicale sincère ayant contribué au bien-être du souscripteur du contrat pendant le cours de son existence et l'accompagnant en fin de vie.
Pour une 4 ème. une façon habile de pourvoir aux nécessités de l'existence d'une personne avec laquelle des relations proches (même très proches) ont été entretenues pendant des années au mépris des règles de fidélité entre époux, cela sans droits de succession en respectant la règle des 152000 € par contrat souscrit avant 70 ans et pour faire bonne mesure une même assurance-vie à l'enfant adultérin..

Mais aussi, l'héritier réservataire peut toujours intenter une action en justice en fondant son argumentation sur l'atteinte à ses droits de réservataire lorsque la majorité des capitaux ont été investis dans une assurance -vie..

Le champ de l'évasion fiscale en toute légalité est infini.
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Merci beaucoup de votre aide
Commenter la réponse de mamieEve
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une