Fin de CDD et paroles en l'air [Résolu]

Lyviance - 29 mai 2018 à 23:32 - Dernière réponse :  Lyviance
- 30 mai 2018 à 18:45
Bonjour,

Après un premier CDD de six mois, puis un premier renouvellement de six mois également, mon contrat s'est terminé dans mon ancienne société.
Jusque là tout va "bien", même si pendant un an on m'a parlé du CDI qui suivrait mes contrats.

Sauf que lors de mon entretien pour me signifier que je ne serais pas gardée (entretien ayant eu lieu seulement 8 jours avant la fin de mon CDD) on m'a expliqué qu'il y avait une baisse d'activité et qu'ils ne pouvaient donc pas reconduire. Et on m'a assuré que dès la reprise d'activités, ils me rappelleraient (très exactement "en septembre, quand l'activité reprendra, si tu es disponible nous te rappellerons). N'ayant pas de recours, j'ai fait mes derniers jours, et pour ma dernière journée, j'ai reparlé à mon supérieur de la reprise d'activité et de sa proposition de me faire revenir lorsque tout reprendrait. Une fois encore, il m'a dit qu'il le ferait.

Sauf que voilà : reprise d'activité il y a eu. Mais point de rappel de ma petite personne. A la place, ils ont embauchés une petite nouvelle.

Donc j'aimerais savoir quels sont mes recours. Que puis-je faire ? Lorsque j'ai demandé des explications à ma manager (et pas directement à mon supérieur) elle m'a dit qu'elle n'avait plus rien à me dire.
Mais il y a eu, peut-être pas une promesse d'être rappelée, mais l'assurance que je serais reprise lorsque l'activité reprendrait. Pour l'heure je n'ai rien fait, mais je me dis que, peut-être, il y a quelque chose à faire pour ne pas les laisser s'en tirer de cette façon.

Merci à ceux et celles qui sauront me renseigner.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

tania57 28107 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 30 mai 2018 à 07:50
0
Merci
Bonjour tant que pas d'écrit vous ne pouvez rien faire
C'est bien ce qu'il me semblait.
Merci beaucoup.
Commenter la réponse de tania57

Dossier à la une