Amende envoyée à une mauvaise adresse

Signaler
Messages postés
17
Date d'inscription
jeudi 4 mai 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020
-
 Komar -
Bonjour,

En juillet 2017, j'ai été arrêté par des gendarmes pour excès de vitesse. Je me suis retrouvé avec une amende de 90€. J'ai précisé au gendarme que l'adresse stipulée sur la carte grise n'était pas la bonne et lui ai précisé ma nouvelle adresse. Il en a bien pris note. Je suis en faute car cela faisait plus de 6 mois que j'avais déménagé et j'avais complètement oublié de changer l'adresse sur ma carte grise. J'ai préféré régler d'abord l'amende et ensuite m'occuper du changement d'adresse.
Le problème, c'est que je n'ai reçu l'amende que 4 mois plus tard avec une majoration. Elle passait de 90 à 135€. Je n'ai pas compris étant donné que je n'avais pas reçu la première amende et en fait, je me suis rendu compte qu'elle avait été adressée à mon ancienne adresse. Or, elle aurait dû m'arriver quand même puisque j'avais fait le changement d'adresse auprès de la Poste, mais en fait, le nom de la rue était bon, mais pas le numéro. De plus, ce numéro (le numéro 6 exactement) est inexistant dans cette rue puisqu'elle ne comporte que des numéros impairs.
J'ai tout de suite appelé le numéro de téléphone indiqué sur l'avis de contravention et à contacter en cas de réclamation car je voulais expliquer ma situation et là, on m'explique gentiment qu'ils ne peuvent rien faire pour moi et qu'il faut écrire au tribunal de police dont l'adresse est stipulée sur l'avis de contravention.
Je fais donc mon courrier en bonne et due forme en joignant l'avis de contravention
Je n'ai reçu "une réponse" qu'au mois de février 2018 et cette réponse, c'est tout simplement un avis de contravention majoré d'un montant total de 375€.
Très en colère, je rappelle le numéro stipulé sur l'avis de contravention et reçoit la même réponse que la fois dernière. Je refais donc un courrier à la même adresse et leur précise pour la deuxième fois que je ne conteste pas l'infraction mais la majoration et que cette fois-ci, j'aimerais bien une vraie réponse de leur part...
Non seulement, je n'ai jamais reçu de réponse mais au mois d'avril, j'ai eu l'énorme surprise (très mauvaise bien sûr) d'avoir une saisie sur salaire de 375€ et ce, sans être mis au courant de quelque manière que ce soit. Inutile de vous dire que je suis dégoûté et j'ai bien envie de leur écrire une troisième fois mais cette fois-ci pour leur dire "ce que je pense d'eux"!
Ma question est de savoir jusqu'où je peux aller pour exprimer ma colère et où écrire puisqu' à l'adresse à laquelle j'ai envoyé mes courriers, personne ne m'a répondu.
Ensuite, j'ai un peu peur que tout cela se retourne contre moi puisque je n'ai pas fait mon changement d'adresse dans les 6 mois qui ont suivi mon déménagement et que je je l'ai fait au mois de mars de cette année et en cas de non changement d'adresse, l'amende s'élève elle aussi à 375€. que faire?
Merci pour votre aide

1 réponse

Messages postés
13851
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2021
7 322
Bonjour,

"ce que je pense d'eux"!  

Vue toutes les menaces qu'ils reçoivent quotidiennement, votre courrier ne sera même pas lu.

L'administration n'a fait aucune faute, car vous n'avez pas fait votre changement d'adresse (passible d'une amende au passage).
Le fait de contester d'arrête en rien les majorations. Donc à moins d'avoir une raison valable pour contester (ce qui n'était pas le cas), vous êtes certains de vous prendre la majoration en cas de non-paiement au délai indiqué. Si vous persistez à contester, sans raison valable, la marche à suivre qui a correctement été respecté est la saisie sur salaire (gentil), le gel des comptes bancaires (moins sympa).

Il n'y a rien à faire.

CB
Messages postés
17
Date d'inscription
jeudi 4 mai 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020

Merci hoquei44 pour votre réponse.
Je m'attendais un peu à ce genre de réponse mais j'ai tenté quand même.
En fait, c'est le pot de terre contre le pot de fer.
On a juste le droit de payer et de se taire......
Non, vous aviez le choix de faire les choses dans les règles, mais vous avez attendu plus de 6 mois pour faire le changement d'adresse de la carte grise. Il faut en assumer les conséquences. Vous ne pouvez en vouloir qu'a vous même !