Frais de repas avec cantine mais sans l'utilisé [Résolu]

Dejablou - 20 mai 2018 à 16:44 - Dernière réponse :  Dejablou
- 21 mai 2018 à 02:19
Bonjour,

J'ai fouillé un peu sur le forum mais sans trouvé la réponse a ma question.
Je travail actuellement a 30 km de mon domicile donc je ne peux rentrer chez moi le midi.
Mon entreprise propose une cantine qui met accessible sur mon temps de pause du midi.
Hors, pour des raisons personnels je n'utilise pas cette cantine.

Mes repas sont souvent inférieur au prix de 4,75€ et j'aurais aimer savoir comment cela se passait si je fais passer ces repas en frais réel?

Dois-je compter 4,75€ par repas? ou vu que je possède une cantine je ne peux pas fonctionner ainsi ( hors si mon repas compte plus chère et que je conserve le ticket : différence cantine - 4,75€ )

Merci d'avance pour votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

flocroisic 18393 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 22 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par flocroisic le 20/05/2018 à 17:08
0
Merci
Bonjour

Vous n'allez pas à la cantine pour convenances.
C'est donc un choix de payer eventuellement + cher.

Dois-je compter 4,75€ par repas? 

Non 0

hors si mon repas compte plus chère et que je conserve le ticket : différence cantine - 4,75€ 

Oui mais il vous faut les tuckets de la cantine ... que vous n'avez pas.
En outre, si vous les aviez tous, et que le repas de la cantine depasse mes 4.75.
Ca volerait pas bien haut : 25 ou 30 cts
A tout casser 66 € annuel donc maxi 1€ par mois d'impot

Dans le cadre du controle de votre dossier : il vous serait une attestation de l'employeur qu'il n'y a pas de cantine donc contraire aux donnees transmises à l'urssaff et aux impots.
Par consequent, il vous sera demandé tous vos tickets de cantine.
Commenter la réponse de flocroisic
0
Merci
D'accord c'est bien ce que je me disais aussi.
Merci de votre retour en tout cas.
Bonne soirée a vous.
Commenter la réponse de Dejablou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une