Contestation de limites

Cbroser 10 Messages postés dimanche 30 novembre 2014Date d'inscription 15 mai 2018 Dernière intervention - 15 mai 2018 à 00:43 - Dernière réponse : bern29 3996 Messages postés mercredi 21 novembre 2012Date d'inscription 19 mai 2018 Dernière intervention
- 16 mai 2018 à 09:01
Bonjour, J'ai un terrain en cour de vente.
A la publication du permis de construire, un pseudo voisin s'est manifesté en déposant un recours gracieux. La mairie l'a rejeté le laissant sans réponse. Le pseudo voisin parce que nous sommes séparés par un chemin communal.

Ce terrain, dans la famille depuis des siècles présentes les mêmes limites sur les plans cadastraux en ma possession de 1960 à nos jours.
En outre un bornage contradictoire a été fait en juillet 197 1 par un géomètre expert et les limites ont été retrouvées par un géomètre expert en 2016. Faisant l'objet d'un dossier de bornage, ce dernier me certifie la validité de ce bornage.

Le voisin a acquis son terrain en 2012.
Dans son recours il justifie sa demande par des plans d'architecte annotés de réserves sur les limites et des allégations de son vendeur réfutant mes limites.

Il n'y a qu'une demande verbale depuis le recours.
Comme il se dit incompétent aux techniques nous sommes convenus de faire intervenir nos géomètres respectifs contradictoirement.
La difficulté est que les géomètres ne se sont toujours pas réunis depuis 2 mois.

En outre le Notaire a bloqué la vente considérant le risque éventuel d'une action juridique ce qui risque de me faire perdre la vente.

Comment débloquer la situation?
Merci de vos idées et expériences.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

bern29 3996 Messages postés mercredi 21 novembre 2012Date d'inscription 19 mai 2018 Dernière intervention - 16 mai 2018 à 09:01
0
Utile
Bonjour,

si un bornage contradictoire existe,il ne peut être contesté !
Commenter la réponse de bern29
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une