Quasi usufruit, fiscalité et créance

AMALIA.06140 12 Messages postés dimanche 5 juillet 2015Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 14 avril 2018 à 12:01 - Dernière réponse : condorcet 27345 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 septembre 2018 Dernière intervention
- 14 avril 2018 à 12:34
Bonjour, qui peut me répondre ?
Que se passerait t-il (fiscalement), au décès d'un bénéficiaire d'un quasi-usufruit si ce dernier à tout dépenser de son vivant et ne dispose d'aucun bien ? En dehors du fait que les donateurs ne pourront pas récupérer la valeur du quasi-usufruit, risquent t-il de se voir réclamer des droits (donation ?), par l'Administration fiscale ?
Merci par avance pour vos éclaircissements. Bien cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

condorcet 27345 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 septembre 2018 Dernière intervention - 14 avril 2018 à 12:34
0
Merci
Que se passerait t-il (fiscalement), au décès d'un bénéficiaire d'un quasi-usufruit si ce dernier à tout dépenser de son vivant et ne dispose d'aucun bien ?
Rien.
Dépenser l'argent confié à soi par d'autres est un "abus de confiance", délit pénal de la compétence du tribunal correctionnel et non une donation déguisée intentionnelle de la part des nus-propriétaires lésés dans cette arnaque.
Commenter la réponse de condorcet

Dossier à la une