Refus de reprise de salaires après inaptitude

Titilooloo - 12 avril 2018 à 22:50 - Dernière réponse : hoquei44 7698 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 22 avril 2018 Dernière intervention
- 12 avril 2018 à 23:04
Bonjour, j’ai été déclaré inapte à tous les postes de mon entreprise le 14 février 2018. Le délai d’un mois pour que mon employeur me fasse une proposition de reclassement ou alors un licenciement s’est Écoulé le 14 mars. Normalement, mon employeur aurait dû reprendre le versement de mon salaire mais il n’en est rien. Il n’a même pas voulu que je prenne mes congés payés qui sont passés de 26 à 7 jours sans explications (ayant eu un long bien out avec dépression). Après des mails et des lettres avec Ar de mon avocat rien ne se passe… Je n’ai quasiment plus de quoi payer mon loyer et j’ai un bébé de 2 ans. Étant toujours en contrat avec mon employeur je ne peux pas reprendre un autre travail. Quelle(s) solution s’offrent à moi
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
hoquei44 7698 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 22 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par hoquei44 le 12/04/2018 à 23:10
0
Utile
Bonjour,

Le délai d’un mois pour que mon employeur me fasse une proposition de reclassement ou alors un licenciement s’est Écoulé le 14 mars.  

Ce délai n'existe pas, il s'agit d'une légende !!! L'employeur n'a aucune limite de temps pour vous faire une proposition de reclassement et encore moins pour un éventuelle licenciement.

Il n’a même pas voulu que je prenne mes congés payés qui sont passés de 26 à 7 jours sans explications (ayant eu un long bien out avec dépression). 

C'est normal qu'il n'a pas voulu, c'est interdit de prendre des congés payés lorsque l'on est en inaptitude. Pour la baisse, sans autres éléments, je ne pourrais pas vous renseigner.

Après des mails et des lettres avec Ar de mon avocat rien ne se passe… 

Il est étonnant que votre avocat n'est pas su vous faire des remarques sur ses deux précédents points.

Je n’ai quasiment plus de quoi payer mon loyer et j’ai un bébé de 2 ans. Étant toujours en contrat avec mon employeur je ne peux pas reprendre un autre travail.

Si le problème n'est que le reprise d'un contrat de travail ailleurs, il suffit simplement de rompre le contrat. Pour cela, il n'est pas obligatoire d'obtenir l'accord de votre employeur. Vous avez le droit de démissionner.
C'est absurde de vouloir absolument qu'il vous licencie, si c'est pour gagner moins au final que ce vous auriez gagner en partant de vous même. Préférez-vous vraiment 100€ de votre employeur ou 200€ d'un autre employeur ?
Pour rappel, mais votre avocat vous l'a surement signifié, une démission légitime ne prive pas de droit à une indemnisation chômage.
Si votre employeur ne vous verse pas tout ou partie de votre salaire, votre démission est légitime dès lors que vous justifiez de cette situation (ordonnance de référé du conseil de prud'hommes condamnant votre employeur à payer les sommes dues).

Je ne sais pas à quel date vous êtes habituellement payée, mais si votre paye tombe juste en début de mois, le retard d'une dizaine de jours n'est pas suffisant pour effectuer la procédure en référé.

CB

Commenter la réponse de hoquei44
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une