Entreprise rachetée,conditions de travail changées [Fermé]

sabi65453 - 14 mars 2018 à 17:31 - Dernière réponse : Any--Ly 1870 Messages postés vendredi 8 décembre 2017Date d'inscription 19 juin 2018 Dernière intervention
- 15 mars 2018 à 18:55
Bonjour,

Je suis délégué pharmaceutique depuis janvier 2016 dans un laboratoire qui a été racheté en décembre 2017.

Mes collègues et moi-même avons été mis sur le fait accompli et nos conditions de travail depuis janvier ne nous conviennent pas.

Je souhaiterais être aiguillé sur les choses suivantes quant à savoir si c'est normal ou pas.

-ce rachat entraine un changement de convention collective
-pas d'avenant à mon contrat initial de travail
-formait repas midi à 15 euros sans justificatif passé à un remboursement au frais réel sur justificatif.
-objectif commercial connu mais calcul rémunération variable non présenté, hormis le fait qu'elle devient trimestrielle et non plus mensuelle.
-Depuis janvier 2018 je me présente à mes clients sous le nom de l'entreprise acheteuse (adresse mail, carte de visite...) mais mon bulletin de salaire est toujours à l'entête de mon ancien labo.
-Pas d'information en ce qui concerne le devenir de notre mutuelle actuelle qui est différente de celle de l'entreprise acheteuse.
-Catalogue produits qui passe d'une gamme de 12 références bien spécifiques à 180 très variées
-Plus d'accompagnement hiérarchique sur le terrain (avant, visite du directeur régional au moins 1 fois par mois pour faire le point, à ce jour j'ai vu ma directrice une journée mi janvier)
-Management à distance répressif (mail et sms)

Toutes ces conditions font qu'aujourd'hui, je souhaite quitter cette entreprise mais à 52 ans il m'est difficile de claquer la porte comme je l'aurais fait à 30 ans...

Ma rémunération depuis 2018 est bien inférieure à ce que j'ai perçu ces 2 dernières années. Depuis mon embauche en 2016 je me suis investi dans mon poste, auprès de mes clients et je subis ce rachat comme un retour a la case départ.

J'ai sollicité un RDV avec ma hiérarchie pour évoquer un éventuel départ, j'estime être compétent dans mon travail mais pas dans ce genre de négociation et je souhaite savoir ce que je peux être en mesure de demander et d'obtenir sachant qu'en quittant mon travail même à l'amiable je vais perdre encore plus en revenus, je n'aurai plus de voiture de fonction et vais devoir faire face au chômage.

Je souhaite trouver un arrangement afin d'éviter toute procédure mais sans me "faire avoir".

Merci pour le temps que vous accorderez à mon"cas".

Cordialement
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
tania57 27151 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 18 juin 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 09:09
2
Merci
Bon hdu est toujours dans les choux
Si vous voulez vous protéger avecontre des indemnités chômage il vous faut une rupture conventionnelle et toute indemnité supra légale prolonge la carence d'autant
Pour la reprise de l'entreprise normal qu'on vous demande un justificatif pour le repas si votre convention ne prévoit rien

Merci tania57 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15601 internautes ce mois-ci

HDU 692 Messages postés mercredi 5 juillet 2017Date d'inscription 16 mars 2018 Dernière intervention - 14 mars 2018 à 18:34
-2
Merci
Bonjour,

je t'invite à prendre connaissance de l'article L. 122-12 al. 2 du Code du travail.

A+
HDU 692 Messages postés mercredi 5 juillet 2017Date d'inscription 16 mars 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 17:47
-2
Merci
Ah bon, je suis dans les choux ????

L'article que je cite répond pourtant à Sabi : les conditions de travail ne doivent pas changer.

Point barre
Any--Ly 1870 Messages postés vendredi 8 décembre 2017Date d'inscription 19 juin 2018 Dernière intervention - 15 mars 2018 à 18:55
pas vraiment

copié collé de votre article
S'il survient une modification dans la situation juridique de l'employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent entre le nouvel employeur et le personnel de l'entreprise.

rien ne dit que les conditions de travail ne peuvent pas changer !!
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une