Rupture de période d’essai abusive [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
19823
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 août 2020
-
Bonsoir,
J’étais en période d’essai pour un cdi à partir du 9 janvier 2018 et ce pour 1 mois renouvelable. Le 16 février dernier mon employeur a mis fin à ce second mois d’essai sous prétexte que ma manager ne me faisait pas confiance. J’ai été recrutée dans le cadre d’une ouverture de magasin sous une formation pôle emploi qui a durée deux mois précédent le dit contrat. L’employeur m’a informé le jour même de mon licenciement avec un préavis de 15 jours et dit que mes capacités professionnelles n’étaient pas remises en question juste ce lien de « confiance ». Est-ce normal ?

1 réponse

Messages postés
33805
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
6 765
bjr normal ou pas l'employeur n'a pas à se justifier donc aucun recours
Oui j’entend bien cependant cela n’a rien à voir avec mes compétences professionnelles ?
Messages postés
5835
Date d'inscription
mardi 6 juin 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2018
2 495
bonjour , elle n'a pas à se justifier , tout comme le salarié qui quitte avant la fin de période d'essai , il n'y a aucun abus là
Messages postés
19823
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 août 2020
7 201
cela n’a rien à voir avec mes compétences professionnelles
Oui, et non.
Tout dépends de ce que l'on entends par 'compétences professionnelles'.

Savoir sourire et avoir un joli visage ne sont pas vraiment des compétences professionnelles. Et pourtant on l'attends de la part d’hôtesse d'accueil. Et une hôtesse d'accueil qui fait la tronche, et arrive mal habillée/moi coiffée, on risque de ne pas lui valider la période d'essai.

Pour le poste dont vous étiez en période d'essai, être digne de confiance faisait parti des pré-requis. Probablement que le poste requerrait une certaine indépendance, voir des responsabilités.

La où l'employeur a fait une erreur, c'est en dissociant le manque de confiance des compétences professionnelles. Probablement pour ménager votre sensibilité.
Le fait est que vous votre manager ne vous juge pas digne de confiance remet en cause vos compétences professionnelles.
Dossier à la une