Enceinte et séparée, j'ai peur pour mon bébé [Résolu]

Elsa1275 2 Messages postés lundi 19 février 2018Date d'inscription 20 février 2018 Dernière intervention - 19 févr. 2018 à 22:02 - Dernière réponse : Mric11235813 449 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention
- 20 févr. 2018 à 09:45
Bonjour*

Voilà tout est dans le titre, la phrase est très dure, mais j'ai réellement peur pour l'avenir de mon enfant...
l'histoire dans les grandes lignes : j'ai rencontré un homme cet été et très vite, je suis tombée enceinte, par accident...
nous avons donc décidé de le garder et nous nous voyions tous les jours pour apprendre à bien nous connaître...
le temps passait et je réalisais qu'il n'était pas du tout l'homme que j'espérais.
Tout d'abord, il vivait (vit toujours je suppose) comme un adolescent, l'appartement très sale, un mètre de linge sale devant le lit, les boîtes de préservatifs de ses ex qui traînaient par terre, et j'en passe...
il ne sait pas faire à manger, ne sait pas faire tourner une machine de linge il boit tous les jours pleins de bières avec ses copains...
au delà de ça, qui je pense est déjà condamnable, il allait sur des sites porno TOUS les jours (midi ET soir) et ce n'était pas du tout du porno soft, mais des choses que jamais je n'aurai pensé voir un jour... j'étais tellement choquée que ce jour là, je suis rentrée chez moi et je n'ai plus jamais remis les pieds chez lui.
Alors non seulement cet homme est sale mais il est pervers et malsain...
alors j'ai très peur pour mon bebe qui doit arriver bientôt. Je ne veux régler aucun compte avec le papa, je veux juste protéger mon enfant de cet homme qui, j'en suis sûre, sera un mauvais pere pour lui.
Sachant que les JAF, d'après ce que j'ai lu, préfèrent un mauvais pere que pas de pere du tout...
sauf que dans ce cas, je pense vraiment qu'il vaut mieux pas de pere du tout.
Le pere lui, veut absolument le reconnaître et me parle déjà de garde partagée. Pour moi il en est évidemment hors de question...
je sais qu'aux yeux de la loi, il faut pouvoir prouver qu'il est un danger pour l'enfant. Là je ne pense pas pouvoir le prouver mais je sais qu'il sera un danger pour l'équilibre psycho-affectif et psychique de mon enfant.
Merci pour vos témoignages et svp ne me jugez pas, ma situation est délicate.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
4
Merci
Bonjour,

Dans toutes les choses que vous énoncez, il n'y a rien de condamnable. Et surtout, vous auriez pu tout remarquer avant de faire un enfant. Vous avez fait le choix de faire un enfant avec quelqu'un que vous ne connaissiez pas, il aura autant de droits que vous sur cet enfant.

Bonne journée

Merci Komar 4

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14099 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Komar
gt.55 5940 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 19 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par gt.55 le 20/02/2018 à 09:45
2
Merci
Bonjour,

Les réponses qui vous sont données sont juridiquement correctes !

C'est possible qu'elles ne vous conviennent pas puisqu'elles ne vont pas dans le sens que vous auriez souhaité, mais malheureusement c'est comme ça...

Quand vous dites : "je ne pense pas pouvoir le prouver mais je sais qu'il sera un danger", ce ne sont que des suppositions ! Et la justice ne peut pas se baser sur ça, il faut des preuves. De plus, il est bien trop tôt pour entreprendre quelque action en justice que ce soit puisque l'enfant n'est même pas encore né.

Et quand vous demandez : "cet homme est malsain, sale et pour vous il n'y a rien de condamnable?", eh bien non, il n'y a rien de condamnable. Qui est la victime, quel est le préjudice, qui a déposé plainte pour ça ?
Fort heureusement, en France on ne condamne pas les gens simplement parce que leur façon de vivre ne nous plaît pas ou ne correspond pas à nos critères...

Cdt.


Aide-toi, et j'essayerai de t'aider... si je peux !
Commenter la réponse de gt.55
1
Merci
Bonjour,

Il manque surtout votre bonjour !

Si le père réclame l'enfant, vous n'aurez pas d'autre choix que saisir la justice.
Et le juge décidera des droits de garde et de visite, dans l'intérêt de l'enfant.
Les reproches sont bien tardifs, il restera à vie papa, quoi que vous fassiez.
Commenter la réponse de Misha-dok
celestedu35 5870 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 20 févr. 2018 à 09:22
0
Merci
BONJOUR ! je rejoins les avis de Komar et Misha (coucou au passage :-) ) , cet homme futur papa vous ne pourrez pas l'effacer , et attention a ce que vous direz devant un juge au sujet de cet homme , ils n'aiment pas trop les querelles de couple et voient avant tout l'intérêt de l'enfant
Commenter la réponse de celestedu35
Elsa1275 2 Messages postés lundi 19 février 2018Date d'inscription 20 février 2018 Dernière intervention - 20 févr. 2018 à 09:30
0
Merci
Bonjour à tous,
Merci pour vos réponses, mais j'ai l'impression de ne pas être comprise... cet homme est malsain, sale et pour vous il n'y a rien de condamnable?...
celestedu35 5870 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 20 févr. 2018 à 09:42
pourquoi avoir choisi de vous mettre avec et faire un enfant , de toute évidence un juge ne s'arrêtera pas à vos critiques et arguments là , et attention .....cette preuve d'immaturité a vous tirailler pourrait vous conduire a voir votre enfant vous être retiré et confié à l'ASE
anemonedemer 5937 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 20 févr. 2018 à 09:43
si tous les malsains et sales étaient condamnés ....
Mric11235813 449 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention > anemonedemer 5937 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 20 févr. 2018 à 09:45
... ou interdits d'avoir des enfants !! (Remarque, on réglerait le problème de surpopulation)
Commenter la réponse de Elsa1275
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une