Succession suite au décès de l'usufruitier

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
-
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
-
Bonsoir,

Après le décès de ma grand-mère fin 2009, mon grand-père s'était occupé de la succession concernant son bien immobilier en faisant en sa faveur 1/4 en nue-propriété et 3/4 en usufruit. Il y a 2 enfants directs dans la famille. A ce moment là aucun frais n'avait été payé.
Mon grand-père vient de décéder à l'âge de 91 ans et ses enfants, qui de fait son devenus propriétaires, souhaitent vendre le bien immobilier.

Y a-t-il des frais relatifs au fait qu'ils sont propriétaires et qu'ils vendent le bien ? Quels vont être les frais à payer si le bien se vend par exemple 300 000 € ?

Merci de vos réponses

4 réponses

Messages postés
35728
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2021
15 558
A ce moment là aucun frais n'avait été payé.
Ces frais ont certainement été supportés par le grand-père à l'insu des enfants.
Il devait bien mettre en application la donation au dernier vivant dont il était bénéficiaire.
Ensuite le notaire a accompli les démarches prévues auprès des services de la publicité foncière.

Y a-t-il des frais relatifs au fait qu'ils sont propriétaires et qu'ils vendent le bien ?
A la suite du décès du grand-père, les ayants droit doivent faire publier une attestation successorale de propriété constatant la mutation des droits possédés par le défunt à leur profit (leur titre de propriété).

Quels vont être les frais à payer si le bien se vend par exemple 300 000 € ?
Ils peuvent éventuellement réaliser une plus-value susceptible d'être assujettie à un prélèvement.
Seul votre notaire sera en mesure de vous le confirmer.
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
1
Il n'y avait personne d'autre à part mon grand père et ses 2 enfants.
Si lui avait 1/4 de pleine propriété cela signifie-t-il que les enfants avaient les 3/4 ?
Suite à son décès est-ce que son 1/4 doit être racheté par les enfants ou bien en herite-t-il sans frais ?
Merci
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
1
Merci de votre réponse.

Parce que j'entends dire que les enfants vont devoir payer 5/8 du montant de la vente pour acquérir les parts qu'ils n'avaient pas jusqu'à présent.
Cela voudrait dire plus de 180 000 $ ! C'est énorme et à mon avis impossible. Il ne resterait que 110 000 € à se partager ???
Qu' en pensez vous ?
Messages postés
35728
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2021
15 558
Parce que j'entends dire que les enfants vont devoir payer 5/8 du montant de la vente pour acquérir les parts qu'ils n'avaient pas jusqu'à présent.
Puisqu'ils héritent de ces droits détenus par le grand-père à qui devraient-ils payer quoi que ce soit et pour quel motif ?
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
1
Payer aux impôts pour le fait d'acquérir des parts qu'ils n'avaient pas jusque là. Mais ça me parait tellement énorme que pour moi c'est impossible. Je me suis trompée C'était 1/4 en pleine propriété et 3/4 en usufruit. Cela change quelque chose ?
Messages postés
35728
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2021
15 558 >
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018

Payer aux impôts pour le fait d'acquérir des parts qu'ils n'avaient pas jusque là.
Les parts de qui ?
Qui les détient ?
Pourquoi les détiennent-ils ?
Qu'ont-ils à voir avec le grand-père ?

Je me suis trompée C'était 1/4 en pleine propriété et 3/4 en usufruit. Cela change quelque chose ?
Ce n'est pas une erreur.
J'avais compris.
Il s'agit de son option en tant que bénéficiaire d'une donation au dernier vivant.
C'était son choix.
Son usufruit est parti, mais son quart en pleine propriété fait partie de se succession.
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 18 février 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2018
1
Les parts de mon grand-père que ne détenaient pas ses enfants.
Et donc le 1/4 de pleine propriete, faut-il le racheter ? Doit-on payer des frais mise à part les droits de succession à la fin ?
Messages postés
35728
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2021
15 558
Les parts de mon grand-père que ne détenaient pas ses enfants.
Je ne comprends rien à vos explications.
Si ( je dis bien "si") tout n'appartenait pas au grand-père quelqu'un d'autre était propriétaire d'une partie.
Ce qui se nomme une "indivision".
Avec qui ? Pourquoi ? Mystère !
Donc ce quart en pleine propriété, il est évident que pour l'avoir faudra-t-il le payer !

Doit-on payer des frais mise à part les droits de succession à la fin ?
Si vous devez acheter la part détenue par une autre personne, il est certain qu'un droit de partage au taux de 2.50 % sera dû, frais d'acte en +.