Absence d'état des lieux dans une location de vacances [Résolu]

Christian - 20 sept. 2017 à 09:35 - Dernière réponse :  Christian
- 20 sept. 2017 à 14:37
Bonjour*

Nous (Belges) sommes venus en vacances en juillet 2017 à Allas-les-Mines. La propriétaire souffrante, ne nous a pas accueillis (nous nous connaissions: nous étions venus l'an dernier et la femme de ménage a laissé la porte ouverte) pas plus qu'elle n'est venue lors de notre départ. Nous ne l'avons pas vue pendant les trois semaines de notre séjour. Donc aucun état des lieux n'a été fait, ni avant ni après. Voilà qu'elle ne veut pas nous rendre notre caution (400€ arguant du fait que nous aurions cassé un Velux; ce qui, en plus, n'est pas le cas.
Je crois qu'elle compte sur le fait que nous habitons à 800km et que nous ne les ferons pas juste pour récupérer 400€ ou payer un avocat.
Que faire?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

relou 5211 Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 20 sept. 2017 à 13:02
0
Merci
bonjour
Vous la mettez en demeure de vous restituer votre dépôt de garantie par LRAR.A défaut saisine du tribunal d'instance .
Avez vous un reçu pour ce chèque indiquant sa nature ?
Commenter la réponse de relou
0
Merci
Bonjour,
Merci pour la rapidité de la réponse.
Comme je suis Belge, je ne sais ce qu'est "LRAR.A défaut saisine du tribunal d'instance"...
Je n'ai pas fait de chèque "nous n'en avons plus depuis... 10ans), nous lui avons fait un virement, dont nous avons copie bien sûr.
Je lui ai déjà envoyé un mail mais elle ne répond pas...
Pierrecastor 32053 Messages postés mercredi 5 novembre 2003Date d'inscriptionModérateurStatut 8 juin 2018 Dernière intervention - 20 sept. 2017 à 14:34
Salut

LRAR = Lettre recommandée avec accusé de réception.
Commenter la réponse de Christian
0
Merci
Merci bcp pour la rapidité de votre réponse.
Commenter la réponse de Christian
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une