Garde de mon enfant. Père qui a été violent avec moi et drogué [Résolu]

YayouJ 1 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 05:58 - Dernière réponse : sophiag 37957 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 10 juillet 2018 Dernière intervention
- 19 sept. 2017 à 19:33
Bonjour,
Alors pour essayer de résumer l'histoire j'ai vécu 4 ans avec le père de ma fille. 2 mois apres la naissance de mon bébé, il a commencer ses violences physique et moral sur moi. Il ne s'est quasi jamais occupé de la petite ou du moins a commencer a jouer son rôle de père une fois les couches terminées. Cela fait 1 an et demi maintenant que je suis séparée de lui. Mais malgré la séparation il a continué ses violences en vers moi parce qu'il ne voulait pas que je refasse ma vie. Celui ci ce drogue et pas seulement au cannabis mais egalement la cocaine. J'ai porter plainte et monsieur a déjà été condamné a de la prison ferme. Mais depuis 1 mois et demi il est venu chercher ma fille chez mes parents , etant retourner vivre chez eux suite a la separation. Et depuis je n'ai pas vu ma fille car il ne veut pas me la rendre et les fois que je l'ai au téléphone se résume a 10 minutes pas plus, une fois ou deux par semaine. Mes parents vivent a 2h de chez le pere de ma fille. Ma fille a 3 ans. Elle est scolarisé dans le departement de monsieur mais je l'avais également scolarisé das mon departement avant qu'il ne me la prenne. Je passe au jaf bientôt mais j'ai peur de ne pas avoir la garde a cause de fausses attestations que sa famille et son petit entourage peuvent lui faire . Je voudrais des temoignages si possible de maman dans mon cas . Je suis a bout de nerfs en ce moment je supporte plus le fait de ne pas voir ma fille et me faire a l'idée que je n'aurais pas la garde . Merci ..
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

loute2828 21 Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 12:09
0
Merci
Bonjour,

Une urgence : déposez plainte pour soustraction d'enfant! Il est totalement illégale de vous enlever votre enfant totalement, même sans jugement.

Pour votre dossier à fournir au JAF, n'oubliez pas de fournir le jugement pour les violences conjugales. Avez vous des preuves qu'il se drogue ?

Sincèrement, pour les attestations, les JAF n'en n'ont généralement rien a faire ( l'ex de mon mari a fait faire de fausses attestations à ses amies comme quoi mon mari ne voulait plus voir ses enfants, mais le JAF n'en a pas tenu compte ). Pour le juge, il leur faut surtout des preuves concrètes ( les plaintes pour soustraction d'enfant, le jugement qui l'a rendu coupable de violences conjugales ).

Si vous craigniez pour votre enfant, n’hésitez pas à faire un signalement à l'ASE ( là, pas besoin de preuve, décrivez absolument tout ce dont vous avez peur, qu'il garde votre fille sans vous permettre de la voir, ils ouvriront une enquête sociale ).

Cordialement
Commenter la réponse de loute2828
sophiag 37957 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 10 juillet 2018 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 13:55
0
Merci
Bonjour Loute

Il n'y a pas de soustraction d'enfant , le père ayant aussi l'autorité parentale conjointe et l'absence de jugement lui permet de prendre , tout comme la maman, l'enfant, sans avoir de compte à rendre, hormis donner son adresse ou réside l'enfant

loute2828 21 Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 14:44
Dans la théorie oui....

Dans la réalité l'ex de mon mari avait porter plainte pour ces motifs quand mon mari n'était pas encore passé pour l'audience de non conciliation parce qu'il avait récupérer ses filles à la sortie de l'école et les avaient garder toute une semaine... ( elle ne voulait plus qu'elles le voit ) et la gendarmerie à débarquer chez lui et son ex était devant son appart.... et à récupérer leurs filles !

Elle a retirer sa plainte car il lui a fait du chantage ( son divorce est partie du fait qu'elle lui a planter un couteau, pas profondément mais assez pour qu'il doivent aller à l'hopital : il avait dit qu'il été tombé dans les escaliers avec le couteau à la main aux urgences mais avait quand même fait constater le lendemain à un médecin légiste)
sophiag 37957 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 10 juillet 2018 Dernière intervention > loute2828 21 Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 14:48
Alors , ou l'ex de votre mari avait un jugement ou c'est tout bonnement impossible
De plus, meme avec un jugement, la police (sauf exceptions graves) ne va plus chercher les enfants chez l'autre parent car trop violent pour eux
loute2828 21 Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 15:04
Non pas de jugement il était partit suite au problème que j'explique plus haut et ils ont eu l'ONC 4 mois après. Des choses qui se font et qui n'ont pas lieux d'être c'est malheureusement monnaie courante.

Mon mari n'a pas reçu l'ONC malgré les demandes à son avocat et au greffier du TGI, c'est elle qui a demandé le divorce et elle n'a pas fait signifié l'ordonnance. Ça ne l'a pas empêcher de faire faire une saisie sur salaire via huissier + CAF. On est passé devant le juge car il a été ponctionné par la CAF + l'huissier, et celui ci a validé les dettes sous prétexte qu'il n'y avait pas inscrits sur les sommes versés par mon mari " pension alimentaire ".... Bref!

La police ne venait pas pour chercher les enfants mais pour rappeler " à la loi " mon mari, l'ex était au courant et devant les flics à demander à récupérer ses enfants.

On à une ex qui sait y faire ici ( dixit les deux avocats qu'on a eu )...
sophiag 37957 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 10 juillet 2018 Dernière intervention > loute2828 21 Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2017 Dernière intervention - 19 sept. 2017 à 19:33
voila! Vous avez une ex surexcitée qui a eu pour le moment, de la chance d'obtenir ce qu'elle voulait pour emmerder le monde (pardon) , mais cela ne peut pas permettre d'en faire une réponse juridique puisque son cas est exceptionnel
Commenter la réponse de sophiag
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une