Visites médiatisées et harcèlement

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 27 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2017
-
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
-
Bonjour,
Pour faire clair et rapide, j'ai quitté mon concubin et père de mes deux filles (3ans et 1an) il y a trois mois suite à des violences psychologiques quasi-quotidiennes et à d'autres problèmes qui en découlent (alcool mauvais, instrumentalisation de notre fille de 3ans...)
Depuis mon départ j'ai dû déposer trois plaintes (harcèlement moral et violences psychologiques + usurpation d'identité+ appels malveillants)
En l'attente du jugement JAF (qui vient juste de passer) il a en plus "enlever" en pleine rue notre fille de trois ans, et ce malgré mes efforts de les lui laisser régulièrement, il l'a egalement garder pendant 15jours refusant tout contact avec moi ou ma famille, et je n'ai réussi à la récupérer que grâce à l'aide de la nourrice à qui il avait fait appel pour la garder lorsqu'il travaillait.
Maintenant nous avons un délibéré qui nous dit : enquête sociale (à ma demande) , résidence des enfants au domicile de la mère (moi) et en attendant les résultats de l'enquête sociale visites médiatisées pour monsieur avec autorisation de sortie de 10h à 17h les samedi et dimanche des semaines paires.
Ok. Sauf qu'aujourd'hui, après de nombreuses menaces téléphoniques il a suivit ma maman qui avait avec elle notre fille de 3ans , en voiture, jusqu'à mon domicile appelant la petite de loin ,qui s'est évidemment mise à pleurer son papa (bien normal qu'il lui manque...)
Ma question est donc de savoir s'il est dans ses droits de venir "provoquer" des rencontres, dans le but de déstabiliser encore notre fille, ou le fait que les visites soient seulement médiatisées lui interdisent d'entrer en contact avec nous d'autres manières. Sachant que je fais l'effort de faire appeler les enfants des qu'elles le demande

Sur un de ses SMS aujourd'hui il me dit "rien ne m'interdit de venir faire un bisou à ma fille, je viendrai même à ses sorties d'école ..."

Merci de m'eclairer sur les lois susceptibles de m'aider.

2 réponses

Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 883
Bonjour
Vous avez déjà les contacts des enquêtrices sociaux (coordonnées sur le jugement ) ?

En effet, il n'a pas à vous contactez, ni à suivre votre enfant pendant votre temps de garde puisqu'une mesure a été prise à son encontre dans un endroit médiatisé , ce qui lui restreint son droit de garde en attente de cette enquête sociale.

En effet, la sortie d'école est un lieu public , mais vous pouvez informer le responsable de la situation et etre à l'heure devant l'école pour la récupérer
En cas d’esclandre de la sa part, il faut faire intervenir la police , cela chargera son dossier (car hélas, il va falloir cumuler les preuves de son instabilité et immaturité).

Autant qu'il aura des agissements répréhensibles, autant il faudra déposer plainte , ensuite, les montrés aux enquêtrices sociales

Egalement, si vous pouvez le filmer quand il agit ainsi, prendre des photos la ou vous etes , bref, tout moyen de prouver son harcelement


Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 27 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2017

En effet, j'ai le nom de la personne en charge de l'enquête sociale mentionné sur le jugement.
Mais j'ai peur que de prendre contact avant même que celle-ci ai commencé le porte préjudice...
Le filmer reste compliqué car dans ces moments c'est un peu la panique à bord et je dois d'abord gérer les pleurs de mes filles.
Je vais voir ce matin pour une plainte ou main courante au pire. Et contacter mon avocat.
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 883 >
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 27 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2017

N'ayez pas peur, au contraire
Elle en tiendra compte et se dépêchera d'agir
Si votre file a été perturber, es ce que vous pouvez la montrer à votre médecin de famille et faire établir un certificat ?

Vous avez moyen de la contacter par téléphone ou par mail ?
Après vérification, il se trouve que j'ai le nom de la personne en charge de l'enquête sociale mais pas de coordonnées associées.
J'ai bataillé depuis deux jours et ce matin j'ai rdv au commissariat, accompagnée d'une travailleuse sociale intervenante en police et gendarmerie, membre de l'association d'aide aux victimes vers laquelle j'ai du me tourner depuis la séparation.
Elle m'a garantie le dépôt de plainte pour "non respect " du jugement. Par contre cette plainte restera peut-être sans suite .
Mais pas d'autres solutions. Comme vous l'avez justement dis je dois cumuler tout ce que j'ai afin de pouvoir nous protéger.
Je précise que je me suis vue refusé une ordonnance de protection, pour des motifs infondés , et mon avocate ainsi que l'aide aux victimes ont insisté sur la nécessité de faire appel à cette décision. J'ai déjà bon nombre de preuves , en plus de mes plaintes ...
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 883 > Madeleine03
Bonjour
L'aide aux victimes est une association du style " rentre dedans" sans meme vérifier si les éléments seront suffisamment probant pour le Juge, donc, le refus ne me surprend pas!

Je pense que le cumul des preuves, le contact avec votre référent sera plus productive

Sinon, vous pouvez téléphoner à la greffier du JAF pour lui demander les coordonnées de l'association qui s'occupe de l’enquête sociale!

Egalement, informer votre avocate

Et coupez les contacts téléphoniques (mettez le en liste rouge) avec votre ex

Tenez moi informé

PS voyez plutôt SOS FEMMES BATTUES qui est tout de meme un autre gabarit
Bon courage
Bonjour,

Vous pouvez faire un dépôt de plainte, directement au procureur pour harcèlement.
En expliquant dans votre courrier la situation, avec témoignage si possible le tribunal avisera si (urgence ou pas pour intervenir).
Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2018
230
Sauf qu'il a le droit d'être sur la voie publique (sortie d'école ou autres).

Peut-on déposer plainte pour ce motif?
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 27 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2017

Et oui c'est ca... Après il habite à 30km de chez moi , il est clair que de se promener devant chez moi relève de la mauvaise foi.
Et puis rien dans le jugement ne statue sur son droit de contacter les enfants ou de me contacter ...
Après je suppose que pour demander une mesure d'éloignement il faudrait qu'il y ai eu des violences physiques récemment...
Franchement je ne sais plus quoi faire pour protéger mes filles. Elles aiment leur père , ce qui est bien normal, c'est difficile pour elles de ne plus le voir au quotidien, maintenant je dois les préparer à le voir par le biais d'un centre , non pas à cause de moi mais bel et bien à cause de lui !!
Je n'aurai jamais demandé une chose pareille s'il se comportait correctement avec les enfants.
Il me fait passer pour la méchante , qui le prive des ses filles , mais si le juge a statué de la sorte ce n'est pas sur des fabulations!
Je trouve ça degeulasse de jouer sur le bien être psychologiques des enfants , dans le seul but de me détruire moi encore une fois.
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 883 >
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 27 août 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2017

un droit de visite médiatisé veut dire ce que cela veut dire " il est réduit"

Sinon, on peut avoir un extrait de la partie de son droit de visite inscrit sur votre jugement? (meme en privée si vous avez peur qu'il vous retrace ici)
>
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020

"dans ce contexte, il est impératif que les visites se fassent dans un cadre sécurisant pour les enfants. Les visites se feront les samedi et dimanche des semaines paires de 10h à 17h avec autorisation de sortie." Rien de plus
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 883 > Madeleine03
Donc, niet, il ne peut pas voir l'enfant en dehors du cadre fixée par le Juge
Dossier à la une