Litige faux documents [Résolu]

Premieres Grives - 18 juil. 2017 à 08:17 - Dernière réponse :  Tania 57
- 18 juil. 2017 à 16:21
Bonjour,
Je désirerais avoir un conseil pour un cas particulier ,
J'ai effectué quatre jour de travail dans une entreprise , n'ayant pas eu de contrat à signer au bout de 4 jours alors que je les avait relancé plusieurs fois , j'ai préféré quitter cette boite.
L'entreprise ne m'a logiquement jamais payée , mais la malhonnêteté ne s’arrête pas la , je me suis rendue compte qu'ils ont il y a peu de temps fait une attestation assedic , signalant que j'avais travaillé ces 4 jours en ayant signé un CDD et que j'aurais démissionné pendant ma période d'essai.
Cela peut éventuellement être préjudiciable pour moi pour une allocation chômage.
Je leur ai donc envoyé un courrier recommandé leur conseillant de supprimer cette fausse attestation dans les plus bref délais car je n'ai jamais signé aucun contrat au cours de ces quatre jours , jamais eu de paye , jamais signé de lettre de démission , mais rien à faire.
Je voudrais donc savoir quelle serait la démarche à suivre dans mon cas ou cette fausse attestation pourrait invalider , à cause d'une prétendu démission , une future allocation.
Dois je porter plainte pour usage de faux ? Cela serait suffisant pour prouver à pole emploi que je n'ai jamais signé aucun contrat ? Si oui , quelle est la procédure ?
D'avance merci ,
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Poisson92100 23751 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 14:02
0
Merci
bsr
s'il y a un écrit comme quoi vous avez travailler 4 jours vous aller pouvoir vous faire payer !
Bjr OK.avec poisson mais si vous êtes parti parce que pas de contrat vous étiez en CDI sans période d'essai donc vous êtes en absence injustifiée donc pour votre faux c'est vous qui avez tort
Commenter la réponse de Poisson92100
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une