Donation entre concubin [Résolu]

gigi - 7 juil. 2017 à 18:50 - Dernière réponse :  gigi
- 7 juil. 2017 à 22:24
Bonjour,

mon concubien et moi avons acheté une maison. Lui avait un apport de 88,5 %, moi 11,5 % . Nous avons fait des travaux intérieurs et j'ai participé à 50 %; aujourdhui nous nous séparons et revendons la maison. Mon concubin est d'accord de me reverser une somme supérieure à 11,5 % pour me dédommager des travaux. Le directeur de ma banque me dit qu'il s'agit d'une donation et que je devrai m'acquitter des droits taxés à 60 % . Est-ce exact ? Je trouve cela injuste.
Qui peut me répondre ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Utilisateur anonyme - 7 juil. 2017 à 19:03
0
Merci
Bonjour,
Le directeur de ma banque me dit qu'il s'agit d'une donation et que je devrai m'acquitter des droits taxés à 60 %
Si vous avez tous les justificatifs de vos règlements, le notaire pourra en tenir compte avant de verser ce qui revient à chacun sans que ce soit une donation.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
condorcet 26167 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 19:04
0
Merci
Le directeur de ma banque me dit qu'il s'agit d'une donation
Si vous êtes en mesure de prouver votre participation financière à hauteur de 50 % dans le coût des aménagements apportés postérieurement à l'achat, il ne s'agit pas d'une donation mais du remboursement d'une dette de votre compagnon à votre égard.
Vous avez certainement conservé les talons de chèques.
Dès que la vente sera réalisée, cette situation pourra se régulariser entre vous.

Tout le monde comprendra qu'à partir d'une rupture, pour ce qui est des "petits cadeaux" entre "copain et et copine" c'est fini. La "lune de miel" s'est éclipsée.
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Merci pour les deux réponses mimimouette et condorcet, je suis rasssurée, je vais en parler maintenant à mon notaire car j'ai tous les justificatifs que j'ai soigneusement gardés au cas où

gigi
Commenter la réponse de gigi
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une