Litige choix école en garde alternee

Signaler
-
Messages postés
38405
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
-
Bonjour,
Nous avons le fils de mon ami en garde alternee une semaine sur deux et un bebe en commun. Quand son fils a été pre inscrit a l école maternelle (la maman a demandé le divorce avec bebe de tout juste 2 ans) la maman venait de déménager a plus de 20 km de l école et travaillait a l'opposer de son domicile pas trop loin de l.ecole. Mon ami a accepté l.ecole prive en face son nouveau domicile près de son travail ( il pensait que le prive serait mieux). Son ex a démissionner pour travailler a 30 km de l'ecole, puis a voulu travailler a domicile puis finalement ne travaille plus du tout. Nous avons du déménager sur une commune a côté de l école et du travail de mon ami pour accueillir note bebe . École actuelle frais garderie pas ajuster sur un quotien familial et majoré de 25% + frais scolaire cher 35 e par mois primaire, garderie au delà 17h45 tarif 4,80 e la soirée!! Malgré un planning établit elle demande toujours des changements pour des raisons futiles alors que nous nous organisons toujours en fonction de ce planning donc très souvent des mails qui n'en finissent plus pour des demandes impliquant bien sur le mal être (a ses yeux) de leur fils ( qui avec nous est plus tôt serien).
Lors d'un rdv entre eux pour voir pour changement éventuel d école je vous raconte pas le bordel, madame fait trop de route et son fils supporte plus ( normal), elle a divorce a 50/50 donc distance école pareil. Problème c est que notre fils sera scolarisé prêt de chez nous ( elle passe dans notre commune tous les jours pour déposer son fils a l école de la commune voisine). Elle propose soit école prêt de chez elle 20 minutes de route de chez nous ou école a mi chemin mais encore prive donc encore des frais et majo car hors commune ( sachant que temps route car voix rapide pour chez nous est équivalent a l'ecole qu elle souhaite) Nous avons eu une perte de revenu très importante en quelques années et situation financière compliquée ( nous partons rarement en vacances d ailleurs). Elle n'informe jamais le père quand leur fils est absent de l'ecole, ne remplit jamais le carnet de santé de l enfant auprès du corps médical (postit pour vaccins) et commence a monter la tête a l.enfant. Il y a eu des discutions par avocats interposés mais une note trop cher et nous ne pouvons pas nous permette d.aller vers une procedure par manque de moyens. Après des discutions sans fins, elle souhaite le laissé sur son école actuel ( apparemment l enfant accepte mieux la route). Mon ami a peur d une procedure que le juge l oblige a une école prive et prêt de la mère. Elle est très manipulatrice et il se demande ce qu elle pourrait sortir de son chapeau. Pourtant nous avons la preuve de son éloignement géographique lors inscription école et instabilité professionnelle alors que mon ami toujours même travail depuis 10 ans et habitation ( locataire alors que elle propriétaire et remarié) pret de son travail toujours prêt de l école. Que faut il faire car elle refuse l.ecole public de notre domicile qui rapprocherait l.enfant de 10 a 15 min de route sachant qu elle passe devant cette école public tous les jours et notre fils scolarisé prochainement. Actuellement pour déposer son fils aine le matin et notre fils il faut 40 minutes !!! Soir idem!!! Tarif école et garderie équivaut a 1 semaine de vacances l'ete. Madame n'a pas de problèmes financiers bien au contraire. Alors que faire? Quels sont nos droits? Nous avons l impression d être prit en otage financièrement, elle conditionne le petit pour un collège prive dans la continuité de cette école. Avons nous des chances de notre côté? Que risque t on? Combien? Et surtout comment faire face a cette personne tres compliqué, nous voulons bien des arrangements mais face a quelqu un d arrangeant également et surtout honnête. Merci

1 réponse

Messages postés
38405
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 539
Bonjour

si votre ami a peur de saisir le JAF (car il aurait de bon argument pourtant), mes conseils ne vous serviraient donc à rien concernant une procédure à enclencher par lui et l'avocat n'est pas obligatoire.