Que devient l'usufruit après la vente? [Résolu]

Netbibou 3 Messages postés vendredi 12 mai 2017Date d'inscription 13 mai 2017 Dernière intervention - 12 mai 2017 à 18:23 - Dernière réponse : Netbibou 3 Messages postés vendredi 12 mai 2017Date d'inscription 13 mai 2017 Dernière intervention
- 13 mai 2017 à 08:13
Bonjour

Au décès de notre mère, notre beau-père ( mari en seconde noce de notre mère ) est devenu usufruitier et ma sœur et moi nu-propriétaire. La maison va être vendue, il récupère donc compte-tenue de son âge 40% de la somme de la vente en usufruit ( en plus de sa part en pleine propriété).
Je voudrais savoir ce que deviendra cette somme lors de son propre décès, sachant qu'il a lui-même 2 enfants d'un premier mariage.
Je précise que nous n'avons pas concervé de liens ni avec lui ni avec ses enfants. Donc nous risquons de ne pas entre au courant de son décès. En conclusion, garde-t-il cette somme définitivement et ses enfants en deviendront-ils héritiers à notre détriment.
Merci pour votre reponse
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

condorcet 26173 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 juin 2018 Dernière intervention - 12 mai 2017 à 18:32
0
Merci
Je voudrais savoir ce que deviendra cette somme lors de son propre décès, sachant qu'il a lui-même 2 enfants d'un premier mariage.
Tout naturellement, l'ensemble de son patrimoine reviendra à ses enfants.

Donc nous risquons de ne pas entre au courant de son décès.
Il n'y a aucune raison que vous soyez avisés de son décès puisque vous n'avez aucun lien de parenté vis à vis de lui.

En conclusion, garde-t-il cette somme définitivement et ses enfants en deviendront-ils héritiers à notre détriment.
Votre conclusion est exacte.
Mais avec un détail important qu'il est seul "propriétaire" de la somme qu'il a retiré de la vente de cette maison, puisqu'il a recueilli des droits en usufruit dans la succession de son épouse et que, par ailleurs, il est propriétaire de sa moitié en pleine propriété.

Ce taux de 40 % représente la valeur fiscale, et uniquement fiscale, d'un usufruit, ne s'imposant pas aux particuliers dans leurs rapports d'intérêts privés.
Netbibou 3 Messages postés vendredi 12 mai 2017Date d'inscription 13 mai 2017 Dernière intervention - 13 mai 2017 à 08:13
Merci pour cette reponse très claire
Cordialement
Commenter la réponse de condorcet
Gayomi 3380 Messages postés dimanche 17 mars 2013Date d'inscription 22 juin 2018 Dernière intervention - 12 mai 2017 à 18:52
0
Merci
Si le bien n'était pas vendu, votre beau-père aurait pu m'occuper sa vie durant ou en retirer un loyer.

La valeur de l'usufruit qui lui revient définitivement représente en quelque sorte la contrepartie de loyers qu'il ne pourra plus toucher.
Netbibou 3 Messages postés vendredi 12 mai 2017Date d'inscription 13 mai 2017 Dernière intervention - 13 mai 2017 à 08:13
Merci pour votre réponse
Cordialement
Commenter la réponse de Gayomi
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une