Refuser reconnaissance paternité d'un enfant de plus de 2 ans...

mr_jean82
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 avril 2017
- Modifié le 16 avril 2017 à 01:37
DorisOups
Messages postés
18061
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2017
- 16 avril 2017 à 09:04
Bonjour,

Mon ex copine, que je n'ai pas revue depuis plusieurs années, m'a révélé aujourd'hui l'existence de son enfant âgé de deux ans et demi.

Je ne suis pas sûr d'être le père car elle fréquentait d'autres hommes et que l'on s'est revue une fois après notre séparation. Peut être une fois de trop...

Aujourd'hui, elle me demande de reconnaître son enfant alors qu'elle m'a caché son existence pendant toute la période de grossesse et pendant 2,5 ans après sa naissance. Sa principale motivation est d'avoir la nationnalité Française (car elle vie en France sans papiers) et dans cette situation irrégulière, elle a peur d'être séparé de son enfant.
Ayant vécu une enfance sans père, je pense aussi à cet enfant qui aura une enfance sans père, la mère voulant l'élever seule (même si cette situation m'irais aussi), mais l'enfant vivra lui aussi sans père... Ce qui m'affecte aussi profondément.

En ce qui me concerne, si c'est mon enfant, je ne me sens personnellement pas du tout investi et ne souhaite pas être reconnu comme père, pour plusieurs raisons: tout d'abord je ne l'ai pas connu et ne le connais pas, je ne partage plus rien avec la mère, je ne veux pas prendre en charge l'enfant financièrement car je n'ai pas les moyens et j'ai d'autres projets. Malgré le fait que sa situation sur le territoire Français est illégale depuis plusieurs années, et que j'aimerais l'aider, mais je trouve que c'est pas la bonne façon de l'aider.

Je souhaiterais donc refuser le test de paternité et j'ai lue que deux ans après la naissance d'un enfant dont le père est inconnu, la reconnaissance de paternité par le père n'était plus obligatoire passé ce délais. (source: https://www.cabinetsavocats.com/droit-famille/reconnaissance-paternelle.php
Je voudrais savoir aussi, si jamais je l'aide et déclare l'enfant comme le miens, qu'est-ce que je risque, vais-je devoir payer une pension si je signe une convention parentale en déclarant que je suis le père mais en refusant toute charge et garde? Aller en prison pour avoir aider quelqu'un à "légitimiser" sa situation sur le territoire?

Quelqu'un peut-il confirmer?
Avez vous des conseils?

Je vous remercie par avance, car la nouvelle a été comme une enclume qui me tombe sur la tête, je suis assez désemparé et ne sais quoi faire. C'est un cauchemars, mais je suppose que pour elle aussi, car perdre son enfant pour une mère c'est...

2 réponses

doris33
Messages postés
41891
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 août 2022
15 492
16 avril 2017 à 08:54
Bonjour,

si vous ne souhaitez pas reconnaître cet enfant, ne faites rien et votre ex-copine fera, si elle le souhaite, la procédure. Si jamais la justice vous demande un test de paternité, en le refusant, vous admettriez en être le père, finalement, un refus n'aurait pas le but recherché.

Et non, vous ne pouvez pas reconnaître spontanément cet enfant, sans en assumer les autres conséquences, verser une pension alimentaire, même si rien ne vous obligera à avoir des liens avec cet enfant.

"Aller en prison pour avoir aider quelqu'un à "légitimiser" sa situation sur le territoire? "

Peu de risque que vous alliez en prison pour cela mais cela reste "hors la loi" et vous risquez des poursuites, effectivement.

" la reconnaissance de paternité par le père n'était plus obligatoire passé ce délais. (source: https://www.cabinetsavocats.com/droit-famille/reconnaissance-paternelle.php)"

Je n'arrive pas à ouvrir le lien mais cette affirmation est fausse.
2