Sols amiantés

NOEMIE - 27 janv. 2017 à 12:02
dna.factory Messages postés 23643 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 8 février 2023 - 30 janv. 2017 à 14:40
Bonjour,
Je suis actuellement locataire d'un logement dont les revêtements de sol (couloir étage et chambres) sont en Dalami. Ce logement date de 1970 (et au vu de l'entretien qui a été apporté à ce logement, je suppose que les sols sont d'origine !!)
Le problème c'est que plusieurs mois après notre installation, nous avons été alertés par des proches (oui... on est un naïfs et quand on sait pas... bah... on sait pas !!) sur le fait que les dalles décollées et/ou cassées laissaient à nu toute la colle ancienne qui devait probablement contenir de l'amiante ! Nous avons donc envoyer un courrier recommandé à notre bailleur avec photos à l'appui pour lui demander de constater (et le remercier par la même occasion de ne pas nous avoir prévenu d'un tel risque d'exposition à l'amiante)... et de prendre toutes les dispositions nécessaires. Le bailleur a donc dépêché une entreprise pour établir un diagnostic qui a, bien évidemment, révélé la présence d'amiante dans les sols (en quantité raisonnable m'a-t-on répondu... sauf qu'il manque quand même des dalles pvc dans les chambres de mes filles et dans le couloir à l'entrée de la chambre de mon fils qui "parfois" joue parterre (c'est un peu inévitable à son age, mais le bailleur a su me faire remarquer que "quand même, on ne laisse un enfant se traîner parterre et que quand bien même, il n'en est pas à lécher le sol non plus !!"... tout cela avec un grand sourire... j'ai failli... mais je me suis retenue... mais j'ai failli lui retourner son bureau dans la tronche hein !!!) Enfin bref, tout ça pour dire qu'à ce jour, rien n'a été fait, il y a eu un projet de travaux en juillet dernier (j'ai mis mes enfants plus tôt en grandes vacances pour qu'ils ne soient pas là pendant le désamiantage comme convenu avec le bailleur et l'entreprise en recevant au passage un très agréable courrier du recteur d'académie me faisant la morale et que vraiment c'est pas bien de faire louper les 3 derniers jours d'école et qu'il espère que je ne le referai plus bouh mauvaise mère que je suis) et puis finalement rien, l'entreprise n'a jamais été recontactée par le bailleur... Le bailleur me répond qu'il attend simplement que nous libérions définitivement la maison pour pouvoir faire les travaux tranquillement avant de la relouer... OK... Donc concrètement là, on est muté, on va quitter le logement en juin-juillet prochain... Et en discutant autour de moi, les autres locataires ou anciens locataires ayant eu affaire avec ce bailleur me disent bien, avec un grand sourire eux aussi, que de toutes façons, l ne fallait pas que je m'attende à récupérer ma caution, personne ne la récupère avec eux et que le moindre petit trou minuscule sur la tapisserie (qui date aussi hein !!!) nous sera imputé de notre caution... Donc, moi, j'ai bien envie de récupérer ma caution dans son intégralité, je voulais donc savoir, au vu de ce que je vous ai raconté, quel(s) argument(s) je peux avoir pour qu'ils comprennent bien, lors de l'état des lieux de sortie, que moi-même je ne laisserai rien passer et qu'on va pouvoir s'entendre pour qu'on ressorte chacun satisfait de cet état des lieux... Concrètement, ai-je des arguments juridiques à mettre sur la table si je vois qu'ils cherchent la petite bête pendant l'état des lieux de sortie (exposition à l'amiante en connaissance de cause, risque de futurs problèmes de santé liés à cette exposition sur des enfants, etc...)

Merci pour toutes vos remarques, conseils et suggestions

3 réponses

dna.factory Messages postés 23643 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 8 février 2023 11 254
27 janv. 2017 à 14:54
De l'amiante : HO MON DIEU, ON VA TOUS MOURIR.
j'ai l'impression que vous confondez amiante et arsenic, ou tout autre poison mortel par contact.

Je vous conseille un peu de lecture :
https://www.drgoulu.com/2008/02/01/amiante-pas-de-panique/#.WIs_kn1R5RI

Le risque principal de l'amiante concerne les fibres/poussières, qui de part leur très fines taille se retrouvent dans le système respiratoire, et produisent des cancers.
Les personnes les plus à risques, et la totalité des cancers attribués à l'amiante concerne des personnes travaillant l'amiante, en particulier à la découpe.

Si vous avez de l'amiante dans le sol, le seul risque que vous courez se présenterait si vous perciez le sol (pour poser une butée de porte par exemple), et même dans ce cas là, le risque serait probablement équivalent à passer une journée sur paris lors d'un pic de pollution, ou une semaine en compagnie d'un fumeur.

En fait, des travaux de désamiantage présente plus de risques que de vivre tous les jours au milieu de l'amiante.

Par contre, je vous invite à vous renseigner un petit peu sur le monoxyde de dihydrogène, qui est chaque année responsable de milliers de morts (bien plus que l'amiante), et que non seulement vous aspergez généreusement vos enfants avec, mais en plus les forcez à en ingérer d'importantes quantité.

Au mieux, vous comprendrez la règle principale en manière de toxicité.
Ce n'est pas le produit qui compte, mais la concentration et la méthode de distribution.
0