Abattage arbres dangereux [Résolu]

Kristin - 24 oct. 2016 à 19:30 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 25 oct. 2016 à 18:33
Bonsoir,
Je dois faire abattre deux ou trois arbres dangereux pour la maison et sa toiture.
Pouvez vous me dire dans quelles conditions je peux bénéficier d'une réduction d'impôts pour ces travaux, que dois je faire au niveau de l'entreprise, je ne vois rien dans le code des impôts qui pourrait m'éclairer.
Merci de votre aide.
Kristin
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Misha-d'ok - 24 oct. 2016 à 19:33
0
Merci
Bonjour,

Pas de réduction d’impôts pour l'abattage d'arbres.
Merci de votre réponse.
Et pour l'élagage?
Gayomi 3479 Messages postés dimanche 17 mars 2013Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 25 oct. 2016 à 02:06
Non plus. Et pas de réduction non plus pour ramasser les feuilles mortes...
Commenter la réponse de Misha-d'ok
0
Merci
réduction si moins de 3.50 m de hauteur et entreprise habilité..........

Publicité ( Hors charte ) supprimée par la modération.
Gayomi 3479 Messages postés dimanche 17 mars 2013Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 25 oct. 2016 à 08:48
Heureusement que vous êtes là :)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
gerber1 15401 Messages postés mardi 11 novembre 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 15 juillet 2018 Dernière intervention - 25 oct. 2016 à 09:24
0
Merci
Bonjour
Je doute * Kristin* que vous ayez recours à cette entreprise ( trois arbres dangereux ) donc ils doivent faire + de 3.50m et vous devez etre de la région.
C'est de la pub. GRATUITE ????????

J'habite dans les hauts de France et je ne connais pas cette entreprise.
Donc pas de pub!
Effectivement mes arbres sont très hauts bien plus de 10 m car s'ils n'en faisaient que 3.5 m j' aurais (personnellement) coupé ces arbres.
Utilisateur anonyme - 25 oct. 2016 à 18:33
Ce n'était pas de la pub, mais un exemple..............désolé.
Commenter la réponse de gerber1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une