Abandon de poste pendant préavis

tartinebeurree 1 Messages postés mardi 18 octobre 2016Date d'inscription 18 octobre 2016 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 19:16 - Dernière réponse : maylin27 22169 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention
- 20 oct. 2016 à 21:56
mon employeur refusant un licenciement négocié, j'envisage une démission mais ne souhaite pas faire la période de préavis. j 'envisage donc un abandon de poste pendant cette période, quels sont les risques?
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
hoquei44 7693 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention - 19 oct. 2016 à 21:07
+1
Utile
4
Bonjour,

Abandon de poste :
- interdiction de travailler ailleurs ;
- impossibilité d'obtenir des indemnités chômages ;
- payer le préavis (vous devrez payer à l'employeur le salaire brut qu'il aurez dû vous verser durant la période du préavis) ;
- indemnités et frais de justice en cas de poursuite, vous serez condamné quasi automatiquement ;
- cotisation à 0€ sur votre bulletin de paie :
..... - cela sera pris en compte lors de la retraite,
..... - et également par Pôle Emploi lors de votre inscription (3 mois d'abandon de poste correspond à un peu plus 50% de votre salaire).

En gros, à part être maso, vous n'avez aucun intérêt à faire un abandon de poste.

CB
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
bonjour hoquei44

je vois que vous maitrisez bien le sujet chômage et je me pose une question

si un employé fait un abandon de poste et que l'employeur ne le licencie qu'après un an, il aura bien droit à son indemnité de licenciement car on ne pourra plus le licencier pour faute, mais qu'en sera t'il des allocations chômage ?

car son attestation pole emploi fera apparaître des salaires à zéro lors des 12 derniers mois ? ou le salaire doit il être reconstitué ?

merci à vous
hoquei44 7693 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention > katy - 20 oct. 2016 à 19:38
Bonjour,

Pourquoi l'employeur ne pourrait-il pas licencier un salarié au bout de 12 mois ?
L'employeur a le droit de licencier un salarié fautif jusqu'à deux mois après l'arrêt de la faute. En abandon de poste vous êtes en faute tant que vous ne revenez pas. L'employeur n'aura pas le droit de vous licencier plus de deux mois après votre retour, mais tant que vous êtes en abandon de poste il a le droit (mais pas l'obligation) de vous licencier.

Au bout de 12 mois, ce sera inutile de vous inscrire à Pôle Emploi. Ce dernier se base sur le salaire le plus élevé entre les 3 ou 12 derniers mois. Mais si vous n'avez eu que des salaires à 0€, vous n'aurez rien de leur part.

CB
katy > hoquei44 7693 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention - 20 oct. 2016 à 21:11
Pourquoi l'employeur ne pourrait-il pas licencier un salarié au bout de 12 mois ?

vous n'avez pas compris le sens de ma question

je vous demandais simplement si l'employeur licenciait au bout d'un an sur quelle base serait calculée le chomage car les salaires seraient à zéro
maylin27 22169 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention > katy - 20 oct. 2016 à 21:56
bonsoir katy
Je vous demandais simplement si l'employeur licenciait au bout d'un an sur quelle base serait calculée le chomage car les salaires seraient à zéro
il me semble que vous avez eu la réponse.. (message 4) !

Au bout de 12 mois, ce sera inutile de vous inscrire à Pôle Emploi. Ce dernier se base sur le salaire le plus élevé entre les 3 ou 12 derniers mois. Mais si vous n'avez eu que des salaires à 0€, vous n'aurez rien de leur part.

cdlt
Commenter la réponse de hoquei44
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une