Loyer impayé arrêt contrat location meublée

Signaler
-
Messages postés
26058
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
-
Bonjour,
Je loue un appartement meublé et ma locataire a souvent des loyer impayés, reste injoignable par mail et téléphone. Dans le contra de bail locatif meublé, il est mentionné que le bail pourra être rompu à la demande du bailleur, après avoir fait un commande de payer et si un mois après celle-ci n'est pas honoré.

Cette close est-elle légale ?
2 mois de loyer impayés constituent-il une raison légale pour rompre le contrat de bail ?
Puis-je m'en servir pour congédier ma locataire ?

Dans le cas contraire, suis-je obligé de rompre le contrat de bail uniquement, pour le motif de vente, de reprise à usage personnel ou transmission à sa famille ?

Dans cette option, de quelle durée je dispose, pour rechercher un nouveau locataire ?

Je vous remercie par avance pour votre aide précieuse.

Bien cordialement,

2 réponses

Messages postés
15744
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2020
3 858
Bonjour
deux solutions :

- vous pouvez effectivement faire délivrer un commandement de payer
par un huissier de justice
sans régularisation après ce commandement, vous pourrez ensuite assigner le locataire pour résilier le bail, le condamner au remboursement des loyer+ frais de procédure, et le condamner a être expulsé si besoin.

- Vous pouvez, 3 mois minimum avant la fin du bail
délivrer par LRAR ou faire délivrer par huissier de justice
un congé pour motif réel et serieux (plusieurs impayés, malgré plusieurs rappel)
sachant que dans cette deuxieme solution, si le locataire ne part pas a la fin du bail malgré le congé, il faudra également l'assigner au tribunal pour obtenir l'autorisation de le faire expulser.
Bonjour et merci pour ces informations,

Cependant, est-il si difficile que ça, de congédier ma locataire qui a des répétions de loyers impayés, qui reste injoignable par mail et téléphone alors qu'elle a un dégât des eaux. Qui ne présente pas d'assurance habitation et qui ne cherche pas à résoudre le préjudice causé à la voisine du dessous par ce dégât des eaux ?

Est-il possible que je la congédie en lui indiquant par lettre LRAR vouloir récupérer mon appartement pour y résider et de le relouer une fois qu'elle est partie ?

Si oui, sous quel délais puis-je relouer mon appartement ?

Dans ce cas précis, a t-elle un moyen de me poursuivre en justice ?

Merci de bien vouloir m'aider à nouveau

Bien cordialement,

Une propriétaire désespérée
Messages postés
15744
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2020
3 858
non pas difficile
c'est l'expulsion qui est très encadré et très compliqué

"Est-il possible que je la congédie en lui indiquant par lettre LRAR vouloir récupérer mon appartement pour y résider et de le relouer une fois qu'elle est partie ? "
non c'est illégal

vous pouvez faire par LRAR dans les meme conditions pour loyer impayé
alors pourquoi mentir ?
Bonjour et merci pour ces précieux conseils.

Si je comprend bien, j'ai tout les droits de la congédier pour non renouvellement de contrat de bail locatif meublé, pour raison légitimes et sérieuses (répétions de loyers impayés, non présentation d'assurance habitation) en lui donnant 3 mois de préavis obligatoire ?

D'avance merci pour cette confirmation.

Bien cordialement

Bonjour, hélas pour vous, ce n'est pas légale, vous ne pouvez pas l'expulser comme ça, il y a une procédure à suivre , lettre, constater le non paiement etc.

Pour mettre un terme au bail si vous souhaiter vendre, le locataire est d'office 1er sur la liste.

Si vous souhaitez faire partir votre locataire pour vous loger, un loger un membre de votre famille (Vous, enfant,parent, enfant de votre conjoint), il faut prévenir le locataire 6 mois avant, et ça fonctionne seulement à la fin du bail, donc par exemple, si le bail se termine le 31/05/17, le locataire devra être averti par courrier en A/R, au plus tard le 30/11/16
Messages postés
26058
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 609
Bonjour,
si le bail se termine le 31/05/17, le locataire devra être averti par courrier en A/R, au plus tard le 30/11/16
faux c'est trois mois pour un meublé pas 6 !!
Utilisateur anonyme >
Messages postés
26058
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019

Oups, désolé , je n'avais pas fait attention , en effet, louer un meublé comporte quelques chgt, et effectivement, le préavis et de 3 mois, au lieu de 6.
Messages postés
26058
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 609 > Utilisateur anonyme
pas grave, cela arrive.
Bon dimanche
Dossier à la une