Negociation rupture conventionnel pendant un arrêt [Résolu]

besoin d'aide - 6 juin 2016 à 08:48 - Dernière réponse : marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention
- 15 juin 2016 à 16:01
Bonjour,

Peut on négocier une rupture conventionnel pendant un arrêt maladie (maladie non professionnelle) si les deux parties sont d'accord?

merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 6 juin 2016 à 19:32
2
Merci
hello

oui !

Merci marylou. 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13354 internautes ce mois-ci

Merci pour ta réponse. Le problème c'est que je suis en arrêt maladie pour dépression suite à une menace de mon employeur d'utiliser des méthodes moins conventionnelles si je n'accepte pas une rupture-conventionnelle rupture conventionnelle car j'ai plus de vingt ans d'ancienneté et d'après lui on ne fait pas de neuf avec du vieux (ceux sont c'est vrai paroles). J'ai donc décidé d'accepter contre mon grés cette rupture mais celui ci maintenant me dit qu'il ne peux pas temps que je suis en arrêt.
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention > besoin d'aide - 7 juin 2016 à 06:18
je confirme on peut négocier une rupture conventionnelle en maladie et y rester le temps de la procédure

votre employeur a peut être calculé l'indemnité de rupture et veut faire marche arrière

si vous êtes harcelé, pourquoi ne pas voir dans un premier temps la médecine du travail ? (car il doit y avoir autre chose qu'une menace ..)
Commenter la réponse de marylou.
besoin d'aide - 7 juin 2016 à 08:18
0
Merci
Merci pour ton aide.

Il y a un peu plus d'un an je suis tombé malade et pour la première fois je me suis retrouvé en arrêt mais un arrêt qui a duré quand même un an pour me faire soigner d'un burn out. En faite depuis plusieurs années j'ai évolué dans cette entreprise qui n'a cessée de grossir et je me suis retrouvé à diriger les 8 équipes de production de deux sites de fabrications à être l'adjoint du directeur de site en étant disponible 7/7 jours. Pendant plus de deux ans j'ai réclamer l'embauche d'un adjoint voir même d'une personne qui pourrait prendre la gestion de l'un des sites mais sans aucune réponse.

En début d'année j'ai repris le travail mais plus les mêmes fonctions car la nouvelle direction en place avait embauchée deux personnes pour me remplacer et c'est là que l'enfer à commencé. Je n'étais plus invité à aucune réunion même les réunions de direction alors que je suis cadre, au bout d'une journée j'ai constaté que je n'avais plus de téléphone, plus de chauffage, aucun contact avec ma direction et que le travail que l'on m'avait confié, personne ne s'en préoccupait et que je devais ramener mon matériel personnel pour pouvoir travailler.

Au bout de 3 mois, un matin en arrivant à l'usine mon directeur m'informe que je vais rencontrer son supérieur qui veut faire ma connaissance, j'étais heureux en pensant que les choses allaient évoluer mais non j'ai eu droit à un vrai procès et à cette phrase assassine "cela fait plus de vingt ans que vous êtes dans cette société, nous voulons faire du neuf et nous ne faisons pas de neuf avec du vieux" et ensuite, acceptez notre proposition si non nous utiliserons d'autres méthodes. Alors j'ai rechuté, en plus j'avais pris la décision contre l'avis de mon médecin d'arrêter mon traitement un mois plus tôt.

Avant ma reprise je suis passé à la médecine du travail et j'ai fait part à mon médecin que la nouvelle direction m'avait informée qu'elle ne souhaitait pas mon retour, celui ci m'a répondu que je devais la comprendre, qu'un an c'était long et qu'il y avait des personnes pour me remplacer et qu'il était certainement temps pour moi d'accepter de recommencer une nouvelle vie professionnelle, mais si c'était si simple je pense que j'aurais pris cette décision depuis longtemps.
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 7 juin 2016 à 11:56
mais si c'était si simple je pense que j'aurais pris cette décision depuis longtemps.

on n'a pas une boule de cristal pour deviner non plus !!

votre message de 23 h 17 dit :
je suis en arrêt maladie pour dépression suite à une menace

donc on répond sur le forum en fonction de ce que vous dites !!
besoin d'aide > marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 7 juin 2016 à 13:23
merci beaucoup pour votre aide sincèrement car je me sens très désemparé dans ma position et toutes vos réponse m'apporte du réconfort.
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention > besoin d'aide - 7 juin 2016 à 19:24
malheureusement pour vous quand un employeur décide de se séparer d'un employé, il utilisera tous les moyens pour le faire craquer !

d'ailleurs ils vous l'on dit clairement ..

a vous de voir si vous voulez vous battre et perdre encore plus votre santé ou accepter leur proposition
besoin d'aide - 15 juin 2016 à 15:53
Merci pour votre aide car grâce à vous j'ai prouvé à mon employeur que cette solution était possible alors encore un grand merci.
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention > besoin d'aide - 15 juin 2016 à 16:01
de rien et sympa de votre part de revenir nous donner des nouvelles sur le forum (c'est tellement rare que ça fait chaud au coeur)

bonne continuation à vous !
Commenter la réponse de besoin d'aide

Dossier à la une