Succession et clause d'exclusion de communauté dans une donation

Toucour Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 12 mai 2016 Statut Membre Dernière intervention 13 mai 2016 - 12 mai 2016 à 09:34
condorcet Messages postés 39501 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2023 - 31 mai 2016 à 16:45
L'une de mes 2 filles est décédée,j'avais fait donation ( en nu propriété )de son vivant ,d'une maison a mes 2 filles et à l'une de mes petites filles (fille de la défunte ).
Dans la donation est prévue une" clause d'exclusion de communauté" des biens donnés présente ou a venir .....
Son mari (qui ne s'est pas manifesté et n'est pas le père de ma petite fille) ,est il héritier d'une part ( en principe du quart ) de la succession de ce bien en nu propriété ?ou bien en est-il exclu?

1 réponse

condorcet Messages postés 39501 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2023 18 202
12 mai 2016 à 09:41
ou bien en est-il exclu?
Réponse négative.
La clause d'exclusion de communauté a toujours été respectée.
Les biens donnés ont toujours été des biens propres de la défunte et en font encore partie dans sa succession à laquelle son conjoint à cette vocation héréditaire du quart ou + selon les dispositions prises par votre fille à son intention.
0
Toucour Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 12 mai 2016 Statut Membre Dernière intervention 13 mai 2016
12 mai 2016 à 09:54
Merci de la réponse ;
Le mariage avait été prononcé à MUTARE -au ZIMBABWE transcrit à l'ambassade de France d'HARARE en 2003 . est-ce le droit français qui s'applique ? celui du Zimbabwe au cas ou il serait applicable est il différent ?
0
condorcet Messages postés 39501 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2023 18 202 > Toucour Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 12 mai 2016 Statut Membre Dernière intervention 13 mai 2016
12 mai 2016 à 10:00
est-ce le droit français qui s'applique ?
1-la défunte était de nationalité française ;
2-les biens sont situés en France;
3-la succession s'est ouverte en France.
La législation française s'applique.
0