Rupture de bail après incendie [Résolu]

rongiv - 5 avril 2016 à 19:39 - Dernière réponse :  Rongiv
- 6 avril 2016 à 17:31
Bonjour,
Bonjour,
je suis propriétaire d'un appartement dans un immeuble qui est devenu inhabitable après un incendie qui s'est déclenché dans l’appartement au-dessus du mien. mes locataires se trouvent hébergés dans un hôtel, ils avaient droit à une APL que je recevais directement. Que faire dans ce cas en ce qui concerne l'APL ? S'il y a rupture du bail, l’assurance de mes locataires est-elle obligée de prendre en charge
les frais de restauration de l'appartement ?
Merci de votre réponse.
Cordialement
VR
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

pouet pouet - 6 avril 2016 à 09:55
+4
Utile
S'il y a rupture du bail, l’assurance de mes locataires est-elle obligée de prendre en charge les frais de restauration de l'appartement ? 

non
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Pourquoi si la rupture du bail à lieu après l'incendie qui a rendu l'appartement inhabitable ? Merci de votre réponse.
feloxe 23871 Messages postés jeudi 25 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 14 mai 2018 Dernière intervention - 6 avril 2016 à 16:53
L’article 1733 du code civil dispose que :

« Il répond de l'incendie, à moins qu'il ne prouve :

Que l'incendie est arrivé par cas fortuit ou force majeure,

ou par vice de construction, Ou que le feu a été communiqué par une maison voisine ».

L’article 1734 du code civil dispose que :

« S'il y a plusieurs locataires, tous sont responsables de l'incendie proportionnellement à la valeur locative de la partie de l'immeuble qu'ils occupent ;

À moins qu'ils ne prouvent que l'incendie a commencé dans l'habitation de l'un d'eux, auquel cas celui-là seul en est tenu ;

Ou que quelques-uns ne prouvent que l'incendie n'a pu commencer chez eux, auquel cas ceux-là n'en sont pas tenus »
Commenter la réponse de pouet pouet
Commenter la réponse de Rongiv
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une