Locataire perte jouissance parking suite incendie

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 27 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2016
-
Messages postés
12275
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2022
-
Bonjour,

Merci d'avance pour l'investissement que vous consacrerez à mes questions.

Je présente la situation :

Le 20 février 2016 mon parking sous terrain pour lequel j'ai une place de parking à disposition en location, de même que mon appartement (un bail pour chacun) est victime d'un incendie (apparemment criminel).

Résultat mon véhicule n'a rien eu de grave (une simple expertise et un simple nettoyage des filtres) cela à été traité avec mon assurance auto évidemment.

Mais voila, après cet incendie le parking est actuellement inutilisable et ce pour plusieurs mois (plus d'électricité, pas d'accès avant nettoyage et accord des experts).
Ainsi je vais subir une perte de jouissance de ce dernier pendant X mois.

A qui dois-je écrire et pour quel motif ? (quels sont les articles à citer)

J'ai appelé mon assurance habitation mais selon elle je dois me retourner vers le bailleur ? Mais qui est le bailleur (l'agence immobilière à qui je règle mon loyer ? )

Si c'est bien au bailleur d'effectuer les démarches et qu'il ne donne pas suite à ma première lettre quel sera la deuxième chose à faire ? (une mise en demeure ?)

Serait il judicieux d'écrire au propriétaire lui même malgré que l'appartement soit géré par FONCIA.

Ainsi j'aimerais obtenir votre point de vu sur ma situation pour savoir si je suis légalement dans mon droit de demander un dédommagement suite a ma perte de jouissance car je vais continuer à régler un loyer pour un parking que je ne vais pas utiliser pendant x mois.

Merci pour vos réponses.

1 réponse

Messages postés
12275
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2022
5 598
Bonjour,

Vous devez écrire un courrier RAR à votre bailleur avec copie à votre propriétaire ( nom et adresse sur le bail) en précisant que vous ne pouvez plus bénéficier du garage que vous louez suite à un incendie et que de ce fait vous suspendez la location de ce local devenu inutilisable. Il sera obligé de vous accorder cet intermède !

Cdlt.