Belle mère, je vis un enfer,quels sont mes droits [Résolu]

S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 1 déc. 2015 à 14:15 - Dernière réponse : pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention
- 2 déc. 2015 à 10:16
Depuis quelques mois, ma belle fille me fait vivre un enfer. Elle s'est mise à mal me parler à moi et à son père. Sa mère n'a jamais supporté que son père refasse sa vie. Nous avons eu un bébé il y a quelques mois. Depuis sa mère ne parle plus à mon compagnon, leurs relations sont très conflictuelles, et indirectement elle tente de me faire passer pour responsable. Je ne vais pas vous présenter tout ce qu'il s'est passé, mais c'est allé de pus en plus loin? Ma belle fille tape régulièrement ma fille aînée, la pousse ou la violente verbalement et met en danger notre bébé. Elle ne veut plus venir dormir chez nous, ne supporte plus son père et s’est mise à me haïr.

Je crois que la meilleure solution serait en effet qu'elle ne vienne plus, même si cela fait du mal à mon conjoint, mais il faut que nous nous protégions car notre couple est en péril à cause de tous ces conflits.Il y a prochainement une audience ( sur les conditions de garde) à laquelle ma belle fille a demandé à participé. Même si elle 'na que 11 ans le juge a accepté bien qu'il ait reconnu que cela était jeune.
J'ai très peur de ce qu'elle va y dire, car elle a tendance à beaucoup affabuler, au même titre que sa mère qui a menti à plusieurs reprises.

Récemment, j'ai retenu ma belle fille par le bras pour lui. elle l'a alors retiré assez violemment. C'est la seule fois où je suis intervenue, car une fois de plus elle claquait les portes et criait dans la maison. Cela a occasionné une légère griffure, que sa mère s'est empressé de faire constater dès le lendemain auprès d'un médecin ( l'attestation est au conditionnel). Je ne conteste pas l'acte, mais la griffure n’est pas intentionnel. Je tentais seulement de la retenir pour qu'elle m'écoute.

Aujourd’hui, depuis des mois, depuis ma grossesse je suis très triste, complètement en dépression. Ma belle fille nous détruit car elle fait des crises régulièrement , refuse de participer à tout ce que nous lui proposons, fais la tête en permanence, se plaint de devoir partager sa chambre avec notre dernière, frappe ma fille ainée, ne nous aide jamais dans les petites taches du quotidien ( mettre la table ou la débarrasser),nous parle très mal. Selon moi elle est le reflet de la jalousie de sa mère qui est en train d'influencer ma belle fille. Elle acceptait au départ très bien l'arrivée du bébé mais petit à petit elle s’est mise à la détester et la mettre en danger ( la pousse, la tape, la laisse prendre les escaliers pour qu'elle tombe). Quelles sont mes atouts? Je me sens dans une impasse. Puis je témoigner au tribunal? Comment manifester ce souhait? Que puis-je faire?
Afficher la suite 

Votre réponse

15 réponses

pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention - 1 déc. 2015 à 14:28
0
Merci
Bonjour,

Cette nouvelle audience auprès du Jaf , c'est à l'instigation de la mère ou de votre belle fille qui souhaite être entendu par le Jaf?

L'arrivée de votre enfant est à l'origine des conflits. Sa fille ne trouve plus sa place et a été incité par sa mère qui a profité de la fragilité de sa fille.
Plutôt que de la rassurer, elle a utilisé la brèche.
Le Jaf entendra votre belle fille. Il pourra éventuellement demandé une enquête pour connaitre les conditions d'accueil de cette enfant.

Elle exposera sa version et le Jaf entendra également sa mère et votre conjoint.

La jalousie, la peur de perdre son père alors qu'au départ elle l'avait pour elle seule, etc...
Quel est votre souhait? Préservez le lien avec son père et tout mettre en œuvre pour que votre conjoint continue à exercer son DVH?





S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 2 déc. 2015 à 09:53
Bonjour,
Je reviens vers vous :
Mon compagnon va demander une médiation familiale dans laquelle je pourrais assister. J'aimerais savoir ( je ne trouve pas les infos sur le net) s'il est possible que j'écrive au JAF ? Est-ce que ce courrier aider? je souhaiterais rendre compte des faits, des pressions mises sur notre famille, et du travail de sape qui est en permanence mené à notre encontre.
pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention - 2 déc. 2015 à 10:04
Vous pouvez fournir une attestation au père sur les efforts entrepris pour gérer la situation et les obstacles dans ce parcours.
Mais surtout ne pas faire preuve d'animosité vis à vis de la mère.
S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 2 déc. 2015 à 10:11
Bien sur, je ne ferais pas preuve d'animosité. Mon métier m'a appris la prudence, et je sais également parfaitement jongler avec les mots. Je vous remercie une fois encore pour votre réponse.
S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 2 déc. 2015 à 10:12
Mais pas de courrier au juge?
ca pourrait au contraire risquer d eme desservir?
pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention > S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 2 déc. 2015 à 10:16
Non pas directement au Jaf.
Commenter la réponse de pititenouette
pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention - Modifié par pititenouette le 1/12/2015 à 15:06
0
Merci
C'est effectivement très perturbant, d'autant que l'ex profite de sa fille pour s’immiscer dans votre vie, ayant des exigences pour sa fille, alors que c'est à votre conjoint de mettre un terme à tout cela en rappelant à son ex qu'il a autorité parentale et qu'il fait comme il l'entend lors de son droit de visite et d'hébergement.
Votre conjoint est son père, il doit s'affirmer dans son rôle et si votre belle fille n'est pas contente du fait qu'elle doit obéir cela ne sera pas une raison suffisante pour ne plus venir chez son père.
Un suivi psy serait nécessaire et permettrait de déceler l'effet néfaste de la maman.
Votre belle fille est en souffrance et elle fait souffrir également vos deux enfants par son attitude.

Vous avez tout à fait le droit de vous inquiéter pour vos enfants. Et de trouver une solution qui puisse permettre un retour au calme.

Vous pourriez proposer une médiation familiale, l'intervention d'une tierce personne peut aider à faire sauter les verrous et permettre le dialogue.
Communiquer sur vos craintes respectives sans que cela soit mal interprété




@@¤°.¸¸.·'¯`» pititenouette- modérateur«'¯`·.¸¸.°¤@@
Vous parlez d'un médiation familiale entre mon compagnon, et moi? Y-a- t-il une place de prévue pour ma belle fille? Cela est-il possible? Je rêverais d'un huit clos entre l'ex, mon conjoint, ma belle fille et moi même! Mais je ne sais pas si cela est posisble
pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention > S.P33 - 1 déc. 2015 à 15:23
Je vous met le lien de la brochure
http://www.justice.gouv.fr/_telechargement/brochure_mfpartic.pdf
Vous pouvez demander à votre conjoint d'entreprendre une médiation pour trouver comment résoudre ce conflit.

Votre conjoint peut demander au Jaf la mise en place d'une médiation avec son ex compagne pour régler le conflit
S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention > S.P33 - 1 déc. 2015 à 19:50
Je vous remercie. u moins je me serais livrée. Bonne soirée
pititenouette 9555 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention > S.P33 14 Messages postés jeudi 9 juillet 2015Date d'inscription 25 juin 2017 Dernière intervention - 1 déc. 2015 à 20:28
Nous sommes la pour vous aider, c'est important de pouvoir parler. Cordialement
N'hésitez pas si besoin. Bonne soirée
Commenter la réponse de pititenouette
Dossier à la une