Modèle de lettre pour débloquer un Perp

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 29 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2015
-
 Gégé -
Bonjour, je viens de m'inscrire sur le site afin de trouver une solution concernant la clôture de mon Perp auprès de ma banque. J'en ai parlé de vive voix avec la directeur de l'agence bancaire mais d'emblée elle m'a dit que c'était impossible de fermer mon Perp. Donc j'en viens à l'étape suivante je compte lui adresser cette lettre en LR/AR. Je vous soumets mon courrier ici afin de solliciter votre avis. Qu'en pensez-vous ? Merci pour vos réponses qui m'aideront dans ma démarche.


Madame,

Je viens de me rendre compte que pas loin de 7 000 euros étaient bloqués et inutilisables dans votre agence.
En effet, ils sont placés sur un PERP depuis 2005 qui, à l'heure actuelle, m'interdit d'y toucher. J'ai d'ailleurs stoppé tous virements qui alimentaient ce compte.

Actuellement, ma situation financière est très fragile ; en effet j ai deux crédits immobiliers qui avoisinent les 1250 euros mensuels, un prêt relais de 58 547 euros à rembourser en totalité depuis novembre 2015 ainsi que le remboursement mensuel de 170 euros de la Réservea . Je vous laisse faire le calcul de mon pourcentage d endettement. Or la maison que j'ai mis à la vente tarde à se vendre alors que j'ai baissé considérablement le prix initial.

Le Perp, "produit de placement" tel qu il m' a été vendu a l'époque, ne correspond en rien à mes attentes et ne m'est d aucune utilité.

A l heure d aujourd'hui, j'estime avoir été mal informée et conseillée par ma conseillère à l'époque sur ce produit à sa souscription (absence d'étude approfondie de ma situation économique et patrimoniale avant la signature du contrat PERP)

Là où j'estime aussi avoir été mal informée par ma conseillère à l'époque c'est qu'elle ne m'a absolument pas parlé du blocage de mon capital jusqu'à l'âge de la retraite ; la conseillère avait seulement insisté sur l'avantage fiscal (minime pour moi de toutes façons) et sur le fait que j'allais me constitué un capital pour la retraite.

Pour résumer:
-Défaut de conseil lors de la souscription du contrat PERP.
-Produit non adapté à ma situation.
-Situation économique personnelle en déclin

Je vous remercie de bien vouloir accepter de débloquer mon Perp hors des dispositions légales prévues.

En vous remerciant de votre compréhension.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes sentiments distingués.

1 réponse

Il faut le faire, mais les chances de succès sont a priori nulles car les conditions de déblocage du PERP sont très limitées . et on constate souvent qu'elles ne sont pas trop évoquées lors des souscriptions.(L132-23 du code des assurance).
Le PERP est trop souvent vendu comme de l'assurance vie.
Il reste à prouver le défaut de conseil mais en général impossible à faire.

Certes des officines proposent leurs services, mais .....
Dossier à la une