Un salarié qui refuse d'utiliser les véhicules de services

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 19 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2015
-
Messages postés
9544
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
-
Bonjour,

Suite à une note de service interne spécifiant que l'utilisation des véhicules de service doit être priorisée par rapport à celle des véhicules personnels, un salarié refuse d'appliquer cette note. En effet, il utilise systématiquement son véhicule personnel alors que des véhicules de services sont disponibles. Il a été informé que les frais liés à ces déplacements ne seraient pas pris en charge par l'employeur ; malgré tout, il persiste à nier cette note de service.
Les véhicules ne présentent aucun danger, il s'agit de véhicules de location standards et sont vérifiés régulièrement par le loueur.

Est-ce une faute ? En cas d'accident, l'employeur est-il obligé de reconnaître le sinistre comme accident du travail alors qu'il avait interdit à son salarié d'utiliser son véhicule personnel ? Le salarié est-il assuré dans ce cas ?

Par avance merci pour vos réponses

Bien cordialement
A voir également:

2 réponses


Bonjour,

que l'utilisation des véhicules de service doit être priorisée par rapport à celle des véhicules personnels
ou
alors qu'il avait interdit à son salarié d'utiliser son véhicule personnel ?
Faudrait être sûr de ce que vous faites... Une priorité n'est pas une interdiction.
Quels critères ont-ils été définis pour donner "priorité" ?
Quelles contraintes et compensations ? (par exemple le salarié doit-il passer et repasser par le parking pour changer de véhicule, ce temps est-il payé ?), Et que contient son contrat de travail par rapport à l'utilisation de son véhicule personnel ?)

Il me semble qu'on ne peut pas répondre à votre question dans l'état actuel.

Cdlt
Messages postés
2601
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2016
258
Le problème c'est que, comme un salarié, l'employeur ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière.

Donc soit l'employeur interdit totalement l'utilisation de véhicules personnels, soit il l'autorise..

En effet, en demandant à l'employé d'utiliser son véhicule personnel de façon ponctuelle, quand cela arrange l'employeur en fait, vous l'obligez à souscrire à une assurance spécifique, ce qui a un coût qui est normalement couvert par les indemnités kilométriques.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 19 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2015
>
Messages postés
2601
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2016

Nous sommes 48 salariés, avons 5 voitures de services. La note indique que si un véhicule de service est disponible, il doit l'utiliser. Si aucun véhicule de service n'est disponible, le salarié peut (uniquement s'il le souhaite) utiliser son véhicule personnel. c'est pourquoi les contrats font apparaître cette possibilité et qu'interdire l'usage des véhicules personnels n'est donc pas envisageable !
Messages postés
2601
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2016
258
surtout sur le fait d'être assuré ou non

Je ne vois pas où est le problème de l'assurance car à partir du moment où son contrat stipule qu'il peut être amené à utiliser son véhicule personnel, il doit avoir souscrit une assurance et vous auriez dû lui demander une attestation.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 19 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2015

heureusement qu'on m'aide à bien définir mes mots y compris à les traduire...
j'aurai pu ne pas être compris
Messages postés
2601
Date d'inscription
mercredi 10 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2016
258
Bin oui !
Et de toute façon que ce soit un accident avec le véhicule perso ou le véhicule de service, à partir du moment où il se passe durant l'exécution du contrat de travail, ce sera toujours un accident du travail. Je ne vois pas où le problème.
Et je crois comprendre qui fait des caprices....
Messages postés
9544
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 808
Bonjour,


Suite à l'acquisition des véhicules de fonction non nominatifs par financement de la région
avez vous modifié le règlement intérieur de l'association sur les modalités d'utilisation de ses véhicules ?

En ayant affecté le poste de votre salarié sur le projet financer par la région, pourquoi ne pas lui faire tout simplement un avenant au contrat de travail en indiquant précisément son rattachement à X% sur le projet et les modalités d' utilisation du véhicule de fonction mis à sa disposition
devant se référer à la procédure mise en place conformément aux dispositions mise en place à la bonne exécution du projet.
Et que l'utilisation de son véhicule personnel doit se faire en tout dernier recours à titre exceptionnelle avec accord du responsable du projet.
Messages postés
9544
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 808
A ce jour, s'il se réfère à son contrat de travail, il peut utiliser son véhicule personnel et il peut se faire rembourser des frais kilométriques.
Dossier à la une