Nuisances créées par location touristique de très courtes durées

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015
-
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015
-
Bonjour,
Depuis maintenant plus de deux ans, mes voisins, eux au 6e et dernier étage et moi, en-dessous, au 5e, louent les week-end et vacances scolaires leur grand appartement à des touristes (par l'intermédiaire du site Airbnb). Ces gens rentrent à des heures tard le soir ou carrément en pleine nuit, et nous empêchent de dormir calmement. Dès le vendredi après-midi, début du week-end pour eux, nous sommes pris par le stress car nous savons que presque à coup sûr nous allons mal dormir!

Je précise que nous habitons un immeuble en copropriété, dans le 11e à Paris, de 6 étages. Leur logement est leur habitation principale.

Ces voisins se moquent bien de notre droit à la tranquillité, malgré nos demandes multiples afin qu'ils posent tapis ou moquettes afin d'atténuer les bruits de chaussures sur le parquet (c'est horrible six personnes qui marchent dessus à deux heurs du matin). Ils ne veulent rien faire et continuent leur business à 500€ le week-end ou 1650€ la semaine.

Qu'est-il possible de faire pour que cela cesse s'il-vous-plaît?

Notre règlement de copropriété précise :
"Les appartements ne pourront être occupés que bourgeoisement",
"Les appartements ne pourront être consacrés à la location meublée"
"Aucune industrie, aucun commerce ne pourront être exercés dans les appartements...."

Les revenus tirés de ce type de location devant faire l'objet d'une déclaration à l'administration fiscale en temps que BIC, ne peut on pas assimiler ces locations à l'exercice d'un commerce?

Voilà, si une personne pouvait me conseiller elle serait la bienvenue car cela devient insupportable pour ma femme et moi. Je remercie vivement par avance cette personne.

Cordialement.

Gérard

3 réponses

Messages postés
29159
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 avril 2021
7 465
bonjour

voilà de quoi vous éclairer

ne vous laissez pas abuser par le titre, au contraire lisez jusqu"au bout

Messages postés
2159
Date d'inscription
vendredi 13 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2021
437
Voilà un développement intéressant !

Il faut toujours être prudent avec un arrêt de cassation pour les éléments propres et la contextualisation... Un arrêt seul ne fait pas une jurisprudence et dans ce cas il faut bien prendre en compte :
"(...) le règlement de copropriété autorisait expressément l'exercice d'une profession libérale qui entraînait des inconvénients similaires à ceux dénoncés par le syndicat pour la location meublée de courte durée et souverainement retenu que celle-ci n'avait provoqué aucune nuisance."

Avez-vous des professions libérales ???
Mais ça jette un trouble sur la validité de ce point dans votre RDC et du coup sur la possibilité d'interdire la location à vos voisins... mais votre jouissance calme est malgré tout un droit, parfois bien délicat à faire appliquer... pas gagnée cette affaire !
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

Merci andre78fr.
Oui nous avons des commerces dans notre immeuble (deux) plus un cabinet médical, mais seulement en rez-de-chaussée, locaux prévus et destinés à cette utilisation dès l'origine de l'immeuble (1906). Le RDC précise bien "aucune industrie, aucun commerce ne pourront être exercés dans les appartements....",
Je suis d'accord avec vous....pas gagnée cette affaire!
Merci encore et bonne fin de semaine.
Cordialement.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

Bonsoir kasom,
Merci beaucoup pour votre lien très intéressant, mais comme le dit andre78fr, dans cette copropriété, l'autorisation était donnée à l'exercice d'une profession libérale, ce qui n'est pas le cas dans mon immeuble, du moins pas dans les appartements. Un cabinet médical et deux commerces occupent le rez-de-chaussée mais ces locaux ont tous des entrées sur la rue et ne perturbent pas les occupants de l'immeuble.
Merci beaucoup
Bien à vous
Messages postés
29159
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 avril 2021
7 465 >
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

mais comme le dit andre78fr,

voui voui voui merci à lui d'avoir traduit

si vous lisez bien ma réponse en entier, justement vous pouvez tenter de jouer la jouissance paisible ...

je vous ai donné un exemple de jugement inverse et des arguments de la cour de cassation


je vous invite d'ailleurs à chercher ( c'est assez facile ) le jugement en entier, vous aurez alors les arguments inverses pour dénoncer les nuisances
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015
>
Messages postés
29159
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 avril 2021

Merci à vous kasom, c'est ce que je vais faire.
Bon week-end.
Bonjour,

La location saisonnière telle que vous la décrivez ressemble à une activité commerciale. Vous pourriez demander par L.R.A.R à votre Syndic, de faire porter la question (au vote) à l'Ordre du jour de votre prochaine AG., pour que dans l'Immeuble, il soit demandé une enquête à la Mairie de "PARIS".

Cordialement.
Messages postés
2159
Date d'inscription
vendredi 13 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2021
437 >
Messages postés
1240
Date d'inscription
mercredi 30 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 décembre 2019

Il me semble au contraire que ces locations AirBnb sont assimilées à des locations meublées justement... et donc interdites par le RDC.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

Bonjour à vous ulyssesourd et andre78fr,
Merci à vous deux pour vos réponses.
Ulyssesourd vous dites "ils n'ont ni une industrie ni un commerce... ", pourtant tirer des revenus assimilés à des B.I.C. est bien une activité commerciale....non?
Appeler la police, c'est très compliqué car les touristes reviennent par exemple à une heure du matin et vont allés se coucher 30 à 45 minutes plus tard. Le temps que la police arrive (si elle veut bien se déplacer pour un tel cas) et tout est revenu dans l'ordre. Il faudrait que je loge un huissier à demeure, c'est difficile.

andre78fr, pourriez-vous me confirmer vos informations?

Merci encore à tous les deux.

Bien à vous.
Messages postés
2159
Date d'inscription
vendredi 13 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2021
437
"Une location meublée touristique, couramment appelée location saisonnière, consiste à « louer un appartement meublé pour une durée de moins d'un an (neuf mois à un étudiant, ndlr), le plus souvent à la nuitée, à la semaine ou au mois », peut-on lire sur le site de la mairie de Paris. C'est le cas notamment sur Airbnb qui, malgré des accusations de racisme, a toujours le vent en poupe."

https://www.terrafemina.com/tendances/lifestyle/articles/46896-location-airbnbn-comment-savoir-si-je-suis-en-reglenquand-je-loue-.html
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

D'après cet article, j'en déduis que le loueur est bien en règle avec la mairie de Paris, puisqu'il n'a pas besoin d'autorisation, son logement se trouvant-être sa résidence principale.
Moi la question que je me pose c'est : l'est-il vis-à-vis du règlement de copropriété qui interdit tous commerces. N'est-ce pas une activité commerciale de louer son appartement, même pour des durées inférieures à quatre mois comme cela est autoriser.
Merci et bien à vous andre78fr
Messages postés
2159
Date d'inscription
vendredi 13 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2021
437
Votre règlement de copropriété interdit les locations meublés, pourquoi vouloir aller chercher autre chose ??? Ce n'est pas une activité commerciale mais c'est une location interdite, le syndic doit lui rappeler le RDC et le faire appliquer.
Bonjour,

Peut-être voir "Logement meublé" dans:
Sous-location du logement par le locataire" Service public.fr
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 10 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2015

bonjour et merci à vous, mais nous ne somme pas dans le cadre d'une sous-location
Cordialement