Abandon de poste contrat pro

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 16 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2014
-
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 16 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2014
-
Bonjour !

J'ai une question s'il vous plait, pour raisons personnelles ma soeur a était obligé de quitter son cdd d'un an en contrat de professionnalisation. Une amie lui a conseillé de faire comme elle a fait, un abandon de poste car il est impossible de démissionner d'un cdd. Ma soeur a abandonné son poste au bout de trois mois, début Aout. Elle a reçue deux lettres recommandés le 20 et le 26 aout, l'employeur demandait un justif dans les 48h.

Avant qu'elle ne quitte précipitamment son emploi, ma petite soeur avait posé des congés en septembre, validé par sa hiérarchie. Du coup, elle a reçue une lettre recommandé de mise en demeure fin septembre, lui disant qu'elle était "de nouveau" en absence injustifié depuis la fin de ses congés et de justifier ca sous huitaine. Est-ce normal que son employeur ai laissé "tel quel" ses congés alors qu'elle avait abandonné son poste depuis déjà un mois ? De plus il n'a pas rémunéré ses fameux congés. Mais ca a la rigueur, ca lui est égal après tout elle sait qu'elle est en tort.

Maintenant elle s'inquiète parce qu'elle n'a plus de nouvelles depuis un mois. Elle se demande si son employeur ne va pas laisser courir l'affaire jusqu'à la fin de son contrat en juin 2015. Est-ce dans l'intérêt de l'employeur de faire une chose pareille ? Je précise que ma soeur s'entendait bien avec sa hiérarchie, c'est vraiment pour raison personnelle qu'elle a du se mettre dans une situation pareille et certainement pas pour toucher les assedics elle a déjà un autre poste qui l'attend des qu'elle sera viré.

J'ai lu que la procédure de rupture pour faute grave devait se faire dans les deux mois, elle a donc eu trois courriers dont une mise en demeure et plus de nouvelle depuis un mois. Pensez-vous que la procédure va suivre son cours ou que son employeur va attendre la fin de son contrat en juin de l'année prochaine ?? Est-ce dans son intérêt de lui faire des fiches de paie a 0 et de la garder dans ses effectifs ? Comme c'est un contrat pro l'employeur doit bien prévenir l'organisme d'aide que son salarié n'est plus la, non ?


Désolé, c'est un peu long... Je vous remercie d'avance pour vos réponses et vos témoignages :)

1 réponse

Messages postés
13898
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2021
7 367
Bonjour

Est-ce dans l'intérêt de l'employeur de faire une chose pareille ?
Ne pas licencier un salarié ne coûte rien (au niveau de la procédure) à l'employeur.
Cela peut même lui rapporter de l'argent : si d'autres salariés avaient l'intention de faire des abandons de postes, s'ils sont au courant que l'employeur ne licencie pas, ils devront quitter l'entreprise dans le respect des règles et faire ainsi des économie à l'employeur (licenciement, recrutement en urgence,...).

L'employeur à la possibilité d'attaquer votre soeur devant le Conseil des Prud'hommes. Pour estimer les dommages-intérêts que votre soeur devra verser, vous multipliez son salaire mensuel par le nombre de mois restant à faire (et oui le montant est important).

L'employeur a deux mois pour lancer la procédure de licenciement. Mais tant que l'abandon de poste est en cours, ce délai ne coure pas.

Dites à votre soeur de mieux choisir ses amies, ou que ces dernières gardent leurs conseils à deux francs, trois sous pour elles.
Tant que votre soeur est dans la situation d'abandon de poste, elle n'aura aucune indemnité chômage, ni le droit de travailler ailleurs. Je ne vous parle pas de la réputation qu'elle se fait auprès des employeurs de la région (si votre employeur appartient à un réseau d'employeur).

CB
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 16 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2014

Merci pour votre réponse hoquei44. D'accord, moi je pensai que dans la mesure ou il s'agit d'un contrat pro et que l'employeur reçoit des aides, il était obligé de prévenir l'organisme en question que son salarié a fait un abandon de poste...

Oui, je sais j'ai déjà fais la leçon de moral a ma petite soeur elle a que 19 ans et c'est son premier emploi elle s'est laissé entrainé par son amie qui a aussi fait un abandon de poste, dans son cas elle s'est fait licencié au bout de deux mois et demi...