Comment contester une note éliminatoire au mémoire de M2?

[Résolu/Fermé]
Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2014
-
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2014
-
Bonjour,

Les notes de mon Master 2 viennent d'etre publiées.

C'est avec grande déception que je constate que je suis éliminé de l'admission au diplome uniquement en raison d'une note éliminatoire au mémoire de Master.
Pourtant, j'ai eu de bonnes meme de très bonnes notes au controle continu, aux examens d'admissibilité et aux examens d'admission. J'ai aussi bien réussi un bonus en anglais juridique, j'ai eu mention "Bien" à un DU supplémentaire et je me suis bien classé à un concours de plaiedoirie en anglais.
Néanmoins, je suis le seul de ce Master Recherche d'avoir reçu de stages très prestigieux -auprès du Conseil de l'Europe, de la DG Concurrence de la Commission européenne et des cabinets anglo-américains. .
Je suis étudiant étranger ayant effectué son parcours dans les pays germanophones et ayant intégré avec réussite et meme avec mention un programme d'échange et ensuite un Master 1 à Paris. Pendant l'année de Master 2, j'ai pris comme d'habitude intensement part aux discussions et j'ai intensement participé aux séminaires. Bref, tous les professeurs ont reconnu que j'ai un esprit fortement travailleux et que je maitrise assez bien la langue française pour y réussir.
Certes, la méthodologie française m'avait fait de soucis car dans les pays germaniques l'on a une approche très pratique au droit focalisée sur les cas pratiques et l'analyse sans prendre en compte un plan ou de problèmatique. Pourtant, j'ai eu de notes entre 12 et 15 en controle continu et aux examens, donc la méthodologie en tant que telle n'était pas le véritable problème.
POURTANT, ma soutenance s'est avérée malgré tous les efforts fournis une véritable catastrophe. En effet, suite à ma présentation orale, j'ai été "massacré" tant par mon directeur de mémoire que par une autre professeur, co-directrice du Master. L'on a critiqué le choix et le titre de mon mémoire, pourtant validé par mon directeur de mémoire. L'on a fait de remarques générales concernant ma manière de penser, considérée de "chaotique", "mal structurée en général", "difficille à suivre". On a critiqué que j'ai focalisé mon approche trop sur le droit des brevets et non pas sur le domaine du Master, que j'avais trop pris en compte les droits américain et français des brevets, alors que mon directeur de mémoire en était bien conscient. Je m'étais adressé à plusieurs reprises à lui qui n'a effectué que de corrections de petites chapitres sans pour autant critiquer mon approche globale ou s'exprimer sur le plan que nous avions fixé ensemble. Ensuite, afin d'équilibrer mon plan ou d'ajuster le titre, je me suis adressé de nouveau à lui en lui demandant un rendez-vous qui m'a été réfusé avec le motif qu'ils ne restaient que 10 jours avant la date de dépot des mémoires. Pourtant, aucunes critiques quant à mon approche, au droit des brevets, au titre ou au plan n'ont été exprimées.
Par ailleurs, lors de la soutenance, l'on m'a véhémmement coupé et l'on me donnait aucune possibilité de répondre aux critiques. En plus, les professeurs du jury ne sont pas spécialisés dans le domaine de mon mémoire et on fait de critiques trop générales et abstraites sans avoir vraiment pris en compte la jurisprudence et la soft law auxquels je m'étais référé...
J'ai eu une note de 8/20 étant éliminatoire alors que ma moyenne générale est plus que 12. Il y a eu une délibération spéciale pour une fille avec une note éliminatoire aux épreuves d'admissibilité dont la moyenne totale est plus basse que la mienne. Etant le seul étudiant étranger, j'avais fourni des efforts bien plus considérables et j'avais suivi des cursus supplémentaires.
Il me parait que mon directeur de mémoire a bien négligé son travail et que malgré tous les efforts et ma réussite générale, l'on a préféré se débarasser de moi qui du coup est le seul d'avoir fait de stages.
Certes, mon avenir n'est pas perdu, mais j'ai perdu une entière année de travail intensif et de sacrifices (je ne suis pas riche et je ne peux pas me permettre à faire encore de Masters supplémentaires). En plus, j'ai été admis au sein de la filière d'excellence de cette fac et j'étais pendant des années un major de la promotion.
Car je pars bientot pour Bruxelles, je n'ai aucune idée de démarches à faire.
A qui devrais-je m'adresser et sur quel fondement? Je vous remercie par avance de votre aide!
A voir également:

3 réponses

Messages postés
21230
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2021
9 114
considérée de "chaotique", "mal structurée en général", "difficille à suivre".
Je confirme...
9
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 19282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
2597
Date d'inscription
vendredi 6 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2017
793
salut

tu pourrais quand même prendre le temps de lui répondre en mettant un "bonjour" ...
Messages postés
5888
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2021
3 106
bonjour
Contester une note attribuée par un jury d'examen ! c'est impossible car le jury est souverain.
la contestation n'est possible que pour rétablir des erreurs matérielles ( erreur de transcription par ex)
Bonjour,

Je suis dans le même cas que toi, M2 invalidé à cause d'une note éliminatoire alors que j'ai toujours eu de bons résultats dans mon option de recherche et que j'ai 13 de moyenne...dans mon cas cela invalide également mon statut de stagiaire enseignant à la rentrée...
J'ai contacté pas mal d'organismes et il semblerait que les notes planchers soient illégales, j'attends la confirmation de mon avocat.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2014

Bonsoir,
Je viens de voir votre commentaire. Je me suis renseigné auprès des avocats et des syndicats étudiant et il parait que les notes éliminatoires ne sont pas parfaitement légales... En plus, dans un État de droit le droit de recours est un droit fondamental et le principe de souveraineté me parait absurde. Or les criminels les plus radicaux ont le droit à recours mais non pas les étudiants, des affaires dignes pour la Cour des droits de l'homme...