Perte de confiance D'un salarié [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 13 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2014
- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 13 mai 2014 à 22:04
Bonjour

Je me suis rendu que le poste informatique d'un de mes salariés détenait des informations privés sur les salariés et confidentiels de l'entreprise , en effet l'ensemble des postes informatiques de la Société est relié par un serveur, ainsi que l'imprimante qui nous sert de scanne, de ce fait en ayant scanné certains éléments ceux ci se sont directement retrouvés sur le poste de mon employé qui ne m'en a point informé , selon l'informaticien c'est le serveur qui a été mal paramétré et de ce fait à créer un raccourci sur le poste concerné, ce qui m'embête c'est que je n'ai pas eu le temps de faire une capture d'écran et a effacé de façon impulsive les et tous les dossiers de scan qui ne concernait pas le poste de mon salarié en faisant ceci j'ai effacé les preuves sur ce poste , ma question que dois je faire ? Lui adressé un avertissement ?,avoir un entretien pour sanction disciplinaire? , ou ne rien dire étant donné que je n'ai plus de preuves
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
21
Date d'inscription
mardi 13 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2014
3
0
Merci
Il serait pas très gentils de pénaliser un salarié alors qu'il n'a pas fait de bêtises!

Attendez peut-être de voir son comportement si cela affecte son travail ou le secret de l'entreprise.

Si il a supprimer les documents, c'est qu'il a peut-être eu peur aussi.
Tout dépend de ses intentions!
Mais si l'erreur n'est pas de lui, cela sent les prud'hommes!
A mon humble avis. C'est l'informaticien qui doit être secouer, c'est lui qui règle le serveur...?
Commenter la réponse de LaTour58
Messages postés
9782
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2019
3218
0
Merci
Bonjour,

Qu'a-t-il fait des données?
S'il en a fait un usage non toléré, vous pouvez prendre des sanctions.
La perte de confiance n'est pas en lui même un motif de licenciement. Vous devrez donc apportez des preuves des faits que vous lui reprochez.

J'ai une interrogation: pourquoi ne pas prendre des sanctions à l'encontre de l'informaticien qui par son erreur a conduit à la communication de données personnelles à des tiers?

CB
Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 13 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2014
0
Merci
En fait c'est moi qui est effacer les preuves de façon impulsives pas le salarié , de plus ce qui me dérange c'est que nous sommes dans le même bureau il ne m'a jamais informé que tous les documents confidentiels que je scannais arrivais aussi dans son dossier ce n'est pas un abus de confiance? de plus d'après un de ses collègues il aurait envoyé certains documents dans sa boite perso la encore je n'ai pas de preuves mais connaissant l'individu cela ne m'étonnes ? pour vous répondre au niveau de l'informaticien nous l'avons changé il y a entre 7 à 8 mois il est plus professionnel que les précédents lui même n'arrive point à expliquer ce dysfonctionnement
Imaginez qu'un de vos collègues puisse sans en informer la Direction détenir votre salaire ou encore les courriers que la Direction vous adresse ou en tant q'un employeur des document importants que vous avez reçu imprimé signé puis scanné à renvoyer à un avocat, expert comptable ou à votre consultant comment auriez vous réagi? je ne suis pas le style d'employeur à sanctionner systématiquement mes employés au contraire mais la je suis complètement horrifié par ce type de comportement !!! j'ai voulu avoir votre avis mais j'attend la réponse de mon avocat que je vous communiquerais merci
Vous n'avez aucune preuve que votre salarié ait fait ce dont son "bienveillant" collègue l'accuse, et votre salarié n'est pas à l'origine de l'erreur : comment prouverez-vous qu'il s'est rendu compte de l'existence de ces fichiers sur son poste ?
C'est n'importe quoi votre affaire, ne vous avisez pas de le sanctionner dans ces conditions.
Le premier coupable, en fait, c'est vous, car vous deviez prendre plus de précautions concernant ces documents confidentiels : mots de passe, imprimante et scanner dédiés, serveur dédié, etc.
Commenter la réponse de lgtg972
Dossier à la une