Casser un bail suite à découverte de cafards

arwen45
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 16 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2014
- 16 févr. 2014 à 12:19
BarbieTM
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
- 17 févr. 2014 à 11:11
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et je sollicite votre aide pour un litige qui m'amène en pleine dépression. Je veux casser mon bail d'habitation car je n'habiterais jamais dans les lieux.
Le 8 février je devais emménager dans un nouvel appartement chez un bailleur social conventionné. j'avais visité 2 fois le logement, la veille au matin j'avais signé le bail et fait l'état des lieux. L'après-midi je m'étais rendue compte de l'extrême saleté de l'appartement (la serpillière passée 3 fois l'eau était encore noire), le gardien m'avait pourtant dit le matin qu'une société de nettoyage était passée. Il y avait une odeur bizarre dans l'appartement, comme de la fumée.
Le lendemain matin, donc le 8 février, je suis arrivée dans l'appartement et j'ai constatée la présence de 2 cafards vivants. Par la suite j'en ai trouvé des morts et vivants dans le couloir de l'immeuble et surtout le vide-ordure qui se trouve dans le couloir.
J'ai donc décidé de ne pas emménager dans l'appartement, après avoir fait une crise de nerfs. En effet je suis née dans le sud de la france et je connais le problème des cafards.
La directrice de l'agence d'HLM est venue dans l'appartement mais n'y a pas vu de cafards. Forcément en pleine journée ils ne sortent pas en plus l'appartement est vide ils n'ont rien à manger. Par contre je suis allée chercher un voisin qui a confirmé devant elle que ça fait 8 ans qu'il habite là et qu'il y en a toujours eu, malgré les traitements de désinsectisation.
Mais la directrice ne veut rien entendre, elle sous-entend que c'est moi qui a emmené les cafards, elle ne veut pas casser le bail et me propose "à titre tout à fait exceptionnel" de poser un préavis de départ de 2 mois.
Donc de payer 2 mois de loyers alors que je n'habite même pas dans l'appartement.
Je suis fatiguée, j'ai mal au ventre, au dos, je n'ai plus envie de rien et plus confiance en personne.
L'ADIL me dit que le seul recours que j'ai c'est de réduire le préavis à 1 mois vu que je vais être au chomage à la fin du mois.
Pouvez-vous m'aider? n'y a-t-il vraiment aucun moyen de casser le bail?
Merci d'avance de l'avoir lue

1 réponse

BarbieTM
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
5 700
17 févr. 2014 à 11:11
Bonjour,

Eh non... Vous pouvez donner votre préavis et effectivement le réduire à un mois pour perte d'emploi. Mais c'est tout.

Si les cafards sont dans les parties communes, c'est au bailleur de désinsectiser... Mais ils reviennent bien souvent.
3