Recouvrement Alektum

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 31 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2013
-
 JCA -
Bonjour, j'ai reçu au cours du mois dernier plusieurs mails de la société Alektum me demandant de régler un montant de 173.01€, je pars du principe que n'ayant reçu que des demandes par mail celles-ci n'ont pas de valeur juridique mais dans le dernier mail datant d'hier ils m'informent qu'ils ont transféré mon dossier à leur service judiciaire et m'enjoignent de régler le montant sous 10 jours, malgré que la demande soit faite par mail je suis très inquiet, dois-je prendre cette injonction au sérieux?

D'avance merci

2 réponses


Bonjour,

Non ne vous inquiétez pas, ils essayent de "vous mettre la pression" pour obtenir le paiement de cette somme. Cela n'a aucune valeur juridique dans le domaine du contentieux.

Seule une mise en demeure avec AR a valeur (il y a débat sur l'obligation ou non d'avoir un AR. Le créancier doit pouvoir prouver que vous avez recu la mise en demeure dans tout les cas).
L'étape aprés la mise en demeure est l'injonction de payer qui doit être demandée auprès d'un tribunal (sauf chèque impayé) et puis vous être notifiée par huissier.

Pour le moment, "Keep calm and carry on" comme le disent les Anglais !

Cdt,
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 31 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2013
4
Merci beaucoup de votre réponse, après avoir vérifié il s'avère que la somme avait déjà été débitée de mon compte, ces messages me semblent donc frauduleux, ce qui me rassure grandement.
ALEKTUM travaille principalement avec des sociétés ne respectant ni le droit français, ni le droit européen.... du type USENET.
Toute facture adressée sur le sol français est soumise à TVA.... Ces sociétés fraudent massivement le fisc français ! elles ne vont certainement pas tenter la moindre poursuite auprès d'un tribunal français...
Les menaces ALEKTUM, c'est du vent, de l'escroquerie verbale... elles n'engagent que les innocents qui prennent ces menaces pour réelles.