Problèmes avec voisin sous curatelle

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 11 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2013
-
Messages postés
1601
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2020
-
Bonjour,

Je loue un appartement depuis janvier 2013 au dessous duquel réside un individu qui pique des crises très violentes régulièrement. A cela se rajoute une gène quotidienne à savoir des claquements de portes et volets, déplacement de meuble, coups dans les murs, cris, hurlements etc... ainsi qu'une odeur insupportable nous empêchant d'ouvrir les fenêtres, ce dernier ne connait pas la douche.

Cette personne est sous curatelle de l'État, est sous suivi psychiatrique pour schizophrénie et est sous contrôle judiciaire pour une affaire de violence envers une personne.

J'ai téléphoné et envoyé des mails à plusieurs reprises à mon propriétaire, et à part des médiations avec ce voisin, qui le calme un certaine temps avant une prochaine crise, rien n'est réellement fait.

Quels sont mes droits vis a vis des cette situation, et quelles démarches puis-je faire pour que tout ceci cesse définitivement ?

Merci d'avance pour votre aide
A voir également:

3 réponses

Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 11 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2013

mis à part appeler la police et faire des dépôts de plaintes et surtout faire constater le bruit par des amis (es) qui viennent chez vous c'est aussi une très bonne solution. Vous faire aider par une personne de la mairie aller voir le médiateur de votre mairie qui peut faire un courrier à votre propriétaire faite circuler une pétition dans votre immeuble il faut alerter le syndic si vous le connaissez et d'autres locataires qui sont aussi gênés que vous mais parfois il suffit de leur parler pour savoir que cela les dérangent mais qu'ils n'osent pas ; cela n'est pas drôle de vivre cela, car moi j'ai la même chose au dessus de ma tête les crises en moins, sinon appeler le SAMU qui peut le faire interner mais cela devient difficile.
La psychiatrie est devenue le parent pauvre des soins en France ; l'état a retiré beaucoup de crédit pour ces établissements et c'est une vraie catastrophe, même les alcooliques sont suivis en psychiatrie ce qui est une aberration.
Bon courage, et garder le moral, ne pas se laisser abattre ; lui faire une lettre gentille peut être qu'il réalisera quand il n'est pas en crise qu'il gène vraiment.
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 11 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2013

Merci pour votre aide.

Je suis aller voir le policier municipal de ma commune pour lui signaler ces problèmes, mon voisin étant bien connu des services judiciaires comme je l'ai dit précedemment, cela n'a l'a pas beaucoup étonné.

Cette personne a de gros problème mentaux (comme je l'ai dis schizophrène) et il voit sa pension de curatelle comme un du, il se sent persecuter et il a l'impression qu'on le vole des qu'on lui demande de l'argent.

Malheureusement pour moi le logement ou nous nous situons est une maison refaite en appartement, et il a seulement deux appartement, le mien et le sien et pas de syndic.

Je ne pense pas que la médiation et la gentillesse soit des éléments efficace face à un individu aussi limité, et de par son passé, je ne suis pas tranquille à l'idée de devoir passer devant chez lui, et encore à m'adresser à lui ne sachant pas quelle réaction il pourrait avoir.

La personne qui est son tuteur et celle qui s'occupe de son suivi judiciaires sont au courant des problèmes qu'il cause, mais je n'ai pas de retour.

Qu'en est-il du propriétaire ? Nous sommes tout les deux ses locataires, et il me semble que la quiétude du logement qu'il loue est de sa responsabilité. Dois je lui faire une lettre recommandé AR décrivant les problèmes ?

Merci encore
Messages postés
1601
Date d'inscription
dimanche 17 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2020
410
Bonjour,

Si vous connaissez le "Tuteur", personne qui a été désigné par un Juge des Tutelles Majeur ou Mineur, remettez-lui ou adressez-lui à une copie de la lettre que vous destinez pour le Juge des Tutelles.

Cordialement.
Dossier à la une