Zero pour une absence justifié [Résolu]

Messages postés
239
Date d'inscription
jeudi 25 décembre 2008
Dernière intervention
8 avril 2016
- - Dernière réponse :  gogo80 - 23 févr. 2018 à 09:48
Bonjour,
je viens poster un message ici pour un petit problème disons scolaire, en effet mon prof de science physique et chimie m'a mit un zéro sur un contrôle auquel je n'ai put assister. La raison de mon abscence était que mon prof d'histoire et je ne sait plus quel autre prof m'ont dit que mon prof de physique chimie ne serais pas présent le lundi matin donc je ne suis venu que l'après midi mais aparament il était présent et a faire un contrôle, donc ma question est :
A-t-il le droit de me mettre un zéro pour cette raison?
cordialment skyflo355
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
115
Merci
Bonsoir,

J'ai eu le même problème l'an dernier, mais ton prof n'as pas le droit de faire cela, j'espère t'être encore utile.


Article L131-8 du code de l'Education.
Les motifs d'absence légitimes sont cités par la loi : « maladie de l'enfant, maladie transmissible ou contagieuse d'un membre de la famille, réunion solennelle de famille, empêchement résultant de la difficulté accidentelle des communications, absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent. Les autres motifs sont appréciés par l'inspecteur d'académie. »

Et

Le paragraphe II.2.2 de la circulaire n°2000-105 du 11 juillet 2000 précise ce principe : « il convient également de distinguer soigneusement les punitions relatives au comportement des élèves de leur travail personnel. Ainsi n'est-il pas permis de baisser la note d'un devoir en raison du comportement d'un élève ou d'une absence injustifiée. Les lignes et les zéros doivent également être proscrits ».

Quelque soit l'attitude de l'élève, ou s'il est absent à un devoir, le sanctionner par un 0 ou une baisse de moyenne est strictement interdit. Attention, cela ne signifie pas que la faute restera sans conséquence, elle peut entraîner des punitions/sanctions différentes.

J'espère que cela t'es encore utile,

PS: je suis en classe de première pro et j'apprend par moi même toutes les petites lois que nous cachent nos profs alors si besoin je suis là.

Merci Utilisateur anonyme 115

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14361 internautes ce mois-ci

GrandCaribou
Messages postés
25406
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 novembre 2018
-
Bonsoir,

Je vous rejoins totalement. Mettre un zéro est interdit. Si ça arrive, il faut tout de suite en parler à vos parents pour qu'ils prennent RDV avec le chef d'établissement.

Cordialement
Antenore_
Messages postés
24
Date d'inscription
jeudi 19 février 2015
Dernière intervention
19 mars 2018
-
Cette réponse m'a été très utilise m'ayant moi même fait prendre deux zéro pour une absence.
Je vous remercie, car mon fils a était exclu 2 jours pour bavardage et turbulent la prof de math a fait un contrôle et lui a mis zero qui baisse sa moyenne évidemment.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
16210
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 décembre 2018
5
Merci
bonjour Skyflow

première réaction , lorsque tu entends parler de l'absence d'un prof , c'est d'aller te renseigner à la vie scolaire de ton établissement , ne pas croire aux paroles des uns et des autres.
normalement lorsqu'un prof est absent , il en informe la vie scolaire.
tu n'a pas eu cette démarche , hélas pour toi le prof était bien présent et toi absent du cours.
Commenter la réponse de dany311
Messages postés
70452
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2018
4
Merci
Rom26, faut cesser un peu, là : "toutes les petites lois que nous cachent nos profs" : ça, c'est de la mauvaise foi et du procès d'intention très gratuit, parce que c'est pas dans leurs attributions de faire des cours de Droit non plus, ou bien ?


Donc ils ne "cachent" rien, ils n'ont juste pas l'obligation de faire cours sur autre chose que leur propre matière, dans le cadre d'un programme ; à chacun donc de s'informer et dans le doute, vu que vous êtes mineurs, il convient d'ailleurs de demander à vos parents ou tuteurs légaux si les actions des uns ou des autres est bien légale.

Paske dans ce cas on va aussi reprocher aux enseignants de vous "cacher" des informations sur les pratiques sexuelles, sur le CAC 40, sur les programmes télé, sur le Code de la route, sur la greffe des tomates, etc.
Non ?
 
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
66346
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Ton problème ne relève pas d'une quelconque législation nationale mais relève exclusivement du règlement intérieur de ton établissement scolaire.

En ce qui me concerne, le zéro me parait mérité...
Commenter la réponse de DCI
Messages postés
282
Date d'inscription
jeudi 15 mars 2012
Dernière intervention
9 janvier 2013
0
Merci
Bonjour,
Si tu es le/la seul(e) à ne pas être venu(e) c'est justifié je pense. Maintenant si d'autres ne sont pas venus et n'ont pas eu 0 alors c'est injustifié. Cependant une absence justifiée est une absence qui est excusée par un justificatif (décès d'un proche, maladie, ...). Là je ne pense pas que tu aies un justificatif pour ça.
Comme dit plus haut, il faut toujours se renseigner au bureau de la vie scolaire ou équivalent.
Commenter la réponse de Mister E
Messages postés
66346
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
Bonsoir,

Drôles de conception.
Il ne faut pas s'étonner si le milieu enseignant baisse de plus en plus les bras et refuse de s'investir dans un minimum de souci éducatif à côté du contexte technique purement "enseignement".
Et si certains se font rouer de coups par des ados boutonneux de 13 ou 14 ans il ne faut pas non plus s'étonner.
Si rien n'évolue, les futurs collégiens et lycéens n'auront que les enseignants qu'ils méritent. C'est à dire de simples "fonctionnaires de l'éducation nationale" à qui il ne faudra rien demander de plus que de délivrer vite fait le programme et surtout sans se soucier si celui ci a été bien pigé et perçu par les chères têtes blondes particulièrement expertes en "petites lois"...

fanchb29
Messages postés
3070
Date d'inscription
jeudi 19 août 2010
Dernière intervention
12 juillet 2018
-
Ici le problème est assez clair quand même :

Un élève ne s'est pas présenté à son cours sans raison valable.

Il prends pour excuse qu'on lui a dit que le professeur ne serait pas présent.

Mais à aucun moment, ni le professeur en question, ni l'administration de son établissement n'ont dit que le cours était annulé pour autant...

La sanction peut paraître sévère, mais celle-ci serait la même lors d'un examen officiel...
fanchb29
Messages postés
3070
Date d'inscription
jeudi 19 août 2010
Dernière intervention
12 juillet 2018
-
@ DCI :

Pour ma part, c'est un prof de dessin qui avait une notation "particulière" :
Tant qu'il y avait un gribouillage sur la feuille, on avait 20 sur 20...

Car selon lui, l'art ne se note ni ne s'apprécie pas....

Je me rappelle des concours inter-classes du dessin le plus "bizarre"...
Utilisateur anonyme -
@fanchb29

Dans un examen officiel tout professeur absent et devant faire un examen doit être remplacer..

L'erreur de l'élève a été de ne pas remplir de billet d'absence dans son carnet pour motif maladie.
fanchb29
Messages postés
3070
Date d'inscription
jeudi 19 août 2010
Dernière intervention
12 juillet 2018
-
Dans un examen officiel, tout candidat absent aura un zéro, quel que soit d'ailleurs le motif de son absence...

Le coup de la maladie qui dure 1 demie-journée alors qu'il y a un contrôle.... L'administration de l'établissement n'est pas non plus idiote... Si elle demande un justificatif médical, l'élève est dans les ennuis jusqu'au cou...
Utilisateur anonyme -
Sauf justifier par un certificat médical, validé par un docteur agréer par l'éducation nationale..

Certes c'est un peu gros comme absence.. Mais en aucun cas l'établissement ne peut réclamer de justificatif médical sauf si l'élève fus pris par une maladie contagieuse:

Arrêté du 14 mars 1970, Circulaire Ministérielle n° 76-288 du 8 septembre 1976, B.O.E.N. n° 35 du 30 septembre 1976. Les chefs d'établissements et directeurs d'école ne sont fondés à demander un certificat médical que lors « du retour en classe d'élèves ayant contracté une maladie contagieuse ». « La demande de certificats entraîne une lourde dépense pour le budget social et de grandes pertes de temps pour le corps médical ».

Puis comme j'ai marquer plus haut, toute absences pour maladie est acceptable sauf si l'inspecteur d'académie en refuse le motif.
Commenter la réponse de DCI
Dossier à la une