Il cache ses compte bancaires [Résolu]

femalendetresse 31 Messages postés mercredi 3 octobre 2012Date d'inscription 27 juin 2013 Dernière intervention - 4 oct. 2012 à 00:06 - Dernière réponse :  pdb
- 24 juin 2014 à 15:49
Bonjour,
Bonjour,
mon futur ex mari et moi avons toujours eu un compte joint sur lequel il fait un virement mensuel pour les frais quotidien
je sais qu'il a d' autre compte bancaires mais je n en ai aucune trace ni nom de la banque ni rien
en separation et bientot divorce comment puis je trouver les compte ou il cache pas mal d argent en nous faisant vivre dans le stricte minium
y a t il un recours de la justice pour cela, merci beaucoup
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
lucini 4800 Messages postés samedi 27 novembre 2010Date d'inscription 11 juillet 2018 Dernière intervention - 4 oct. 2012 à 09:00
30
Merci
Bonjour,

Le fichier FICOBA recense les ouvertures, modifications et clôtures de comptes bancaires, alimenté obligatoirement par les banques.

Ce droit reste personnel et ne peut être exercé que par la personne titulaire des comptes ou par son mandataire désigné justifiant de son mandat (avocat, notaire...), par exemple en matière de divorce.

Si l'un des conjoint triche sur l'état de ses avoirs personnels, cela peut avoir des conséquences importantes sur la liquidation de la communauté.

Le juge, peut nommer un expert (un notaire ou un huissier) pour procéder à des investigations. Il pourra notamment interroger le fichier Ficoba qui enregistre les comptes bancaires d'un même titulaire.

Votre avocat peut obtenir une décision du Juge.

Cordialement

Merci lucini 30

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14175 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de lucini
0
Merci
il existe le fichier Ficoba l'antériorité est seulement de 3 ans. Sinon vous pouvez interroger le CIRNS qui se mettra en rapport directement avec les banques et les compagnies d'assurance.
Commenter la réponse de pdb
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une