Rapport des libéralités au niveau civil et fi

ledroitchange - 1 juil. 2012 à 12:52
condorcet
Messages postés
38756
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2022
- 1 juil. 2012 à 14:32
Bonjour,

Je me permets de vous écrire un mail car je suis confrontée à un dilemme.
Je suis en présence d'une trés grande différence entre les droits à payer au vu de la déclaration civile ( car enormement de donations à réunir fictivement) et la déclaration fiscale.
Cela ne me semble pas trés logique. Dans les donations antérieures que je dois rajouter à la déclaration fisacle lesquelles sont à prendre en compte? en sachant que mise a part des sommes d'argent elles ont toutes été faites dans une seule et même donations partages et que certaines sont en avancement et d'autres hors part.
Merci de votre aide.
Cordialement,

1 réponse

condorcet
Messages postés
38756
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2022
17 753
1 juil. 2012 à 14:32
Dans les donations antérieures que je dois rajouter à la déclaration fisacle lesquelles sont à prendre en compte?
Pour faire très, très simple.
Les transmissions à titre gratuit sont soumises à la législation fiscale applicable au jour de l'opération.
Leurs rapports n'a aucune incidence au plan fiscal.
Que ces donations aient été consenties en avance sur succession ou hors part ou rapportées selon la valeur du bien au jour du rapport selon leur état au jour de la donation ainsi que le code civil l'indique.
Donc, ces donations en avance d'hoirie, ensuite réincorporées à la masse successorale en vue d'un partage équitable entre ayants droit, à son importance au plan civil et non au plan fiscal.
0