Ma fille ne veut plus aller chez son père [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
-
Bonjour,

je suis séparée depuis octobre 2008 et divorcée en mars 2010.
j'ai 2 filles de cette 1ère union, qui auront bientôt 11 et 9 ans.
(je suis depuis 2 semaines remariée, nous avons un petit garçon de 17mois et attendu un bébé) les filles adorent leur beau père et leur petit frère. de ce côté là, nous avons pris le temps, beaucoup parlé, écouté et cela se ressent aujourd'hui.

j'ai quitté leur père car il était dépressif, suicidaire et violent et humiliant avec moi et surtout terrorisant et violent verbalement pour moi et les filles.

je ne parle aux filles de cette période que de leurs souvenirs, je ne veux pas les brusquer ni les "mettre à mal" avec tout ça. pourtant cela fait parti de leur histoire mais les mots sans "salir" l'image de leur papa sont dur à trouver...

il a depuis 1an et demi une compagne qui a un fils de 12ans.
il a l'air mieux, mais s'amuse à mentir aux filles sur des choses concernant la garde ou autre, que j'aurai refusé que l'on fasse la garde alternée, alors qu'il ne l'a jamais demandé, a des horaires où il ne peut pas s'occuper des filles pour les emmener ou chercher à l'école et que l'avocate nous l'avait déconseillé vu leurs âges. mais il leur dit ça et bon nombre d'autres choses en leur demandant de ne rien me raconter. du coup les filles m'en parlent et sont mal, car qui croire? et puis elles sont mal car elles mentent à leur papa en disant qu'elles ne m'ont rien dit.
chaque fois que j'ai essayé le dialogue avec lui, soit il paraissait très compréhensif puis derrière mon dos, "engueulait les filles", soit ça "gueulait" avec moi et rien n'avançait...
là, pour une fois je leur ai dit que je n'étais pas d'accord avec leur papa, soit il se trompait, soit... il mentait. et ce fut dur pour elles.
mais elles ont compris toutes seules, en me disant : c'est pour ça qu'il ne veut pas qu'ont te le dise, ce n'est pas la vérité.."

nous avons déjà fait différents suivis psy, mais en vain, elles ne disent jamais tout et les psy s'en rendant compte m'ont dit d'attendre qu'elles soient prêtes.
il y a un peu plus d'un an, mon aînée ne voulait plus y aller, je l'ai forcé pour qu'elle ne perde pas le lien et aussi car les psys (vu leur papa culpabilisateur et une ex belle mère susceptible d'attouchements mais jamais accusée faute de preuves)m'ont dit de toujours mettre mes 2 filles ensemble et jamais une toute seule.
cette période a passé pour elle, mais même si elle sait pourquoi je l'ai obligé et qu'elle me comprend, elle m'en veut toujours un peu...
par contre ma seconde fille ne veut plus y aller, car son père l'espionne et elle ne veut plus faire sembler de l'aimer; ceux sont ces mots.
en fait, elle n'est pas à l'aise là bas (depuis toujours) et lorsqu'elle m'appelle de chez lui, elle me dit ce qui ne va pas, il l'écoute et ensuite l'oblige à ouvrir si elle est sur les toilettes par exemple pour la gronder car elle m'a parlé.
elle n'a plus confiance du tout, se sent espionner même chez moi (peur qu'il l'écoute de dehors ou l'observe...)
dit qu'elle veut que son beau père soit son papa, qu'elle l'aime, mais que son père elle fait semblant de l'aimer pour qu'il ne soit plus triste comme à la séparation, mais qu'elle ne l'aime pas.
je la sent en colère et très en souffrance, mais elle n'arrive pas à le dire à son père et de moi il ne me croira pas, car les filles font toujours devant lui comme si c'était un héros et qu'elles l'adoraient.

j'ai décidé de revoir un psy avec l'accord de ma fille, pour l'aider à en parler, ses notes avaient chuté et ce we, elle y est et au moment de partir, m'a dit tout doucement au moins 5 fois : tu vas me manquer...
je ne veux ni briser le lien avec son père, car je n'ai jamais sali son image (bien que cela soit tentant et même justifié de dire haut et fort la vérité), ni la faire souffrir en la forçant, car elle n'y est vraiment pas bien.
elle en a parlé à sa maîtresse, à ses amis, ma mère... tout le monde sauf son père!
que dois-je faire?

2 réponses

Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 232
Bonsoir
Si vos filles sont trop perturbés par leur visite chez leur pere, elles peuvent saisir un avocat pour demander au juge de les entendre sur leur souhait, en autre , de réduire, voir de mettre des visites libres.
L'avocat sera gratuit pour des mineurs.
Vous devez dire la vérité à vos filles, il ne s'agit pas de salir le pere quand on rétablit la vérité.
Dire à vos filles de ne pas raconter ce qui se passe chez vous et qu'elles ne communiquent que le minimum d'information vous concernant est aussi un conseil.
Egalement dire à leur pere ce qui ne leur convient pas. A partir du moment ou elles se sauront soutenu par vous , elles pourront plus facilement exprimer leur ressentis. Mais il reste toujours très difficile pour un enfant de s'opposer à son pere vu le conflit de loyauté dans lequel il les entraîne.
Il faut donc leur expliquer ce qu'est le conflit de loyauté et mettre des mots la dessus.
Toujours leur signifier qu'elles n'y sont pour rien car leur mal etre vient de la précisément, le conflit de loyauté étant fait pour culpabiliser l'enfant
bonsoir,

merci pour la rapidité de votre réponse.
il est vrai que dire la vérité me semble pourtant évident, mais la peur de salir son image et que les filles soient déçues, tristes me faisait mal au coeur.
je pense que l'on va travailler dans cette direction tout doucement.
Parler à leur père, des choses qu'elles n'aiment pas, je sais que malheureusement ce n'est pas possible. mais elles savent que nous les soutenons, moi forcément plus que les autres membres de la famille; puisque c'est avec moi qu'elles se confient le plus.
je vais leur parler du mot : conflit de loyauté.
il est vrai que je leur ai déjà fait comprendre petit à petit que leur père ne devrait pas leur demander de garder des secrets comme cela et puis qu'il ne doit pas les culpabiliser en leur disant qu'il a pleuré car il ne les avait pas vu, sur un we où il pensait les avoir mais c'était trompé. du coup il gagne, car forcément elles sont tristes et les crises (colères, pleurs, s'en vouloir car il a pleuré) sont pour chez moi. alors on discute beaucoup pour estomper au mieux tout ceci.

merci pour votre réponse.
j'espère que tout ira pour le mieux pour mes filles, si l'on arrive à éviter de passer par le côté légal ce serait mieux, mais sinon nous essayerons celui-ci.

cordialement
virginie
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 232
En effet, le mieux est que vos filles affrontent leur pere ceci afin de se construire.
Plus elles maîtriseront le phénomène du conflit de loyauté, plus elles déculpabiliseront.
Voir un pédo psychiatre est aussi une solution, voir une psychologue