Préavis de départ puis rétractation et départ

Résolu
Bailleurdansledoute - 20 sept. 2011 à 14:32
feloxe Messages postés 26338 Date d'inscription jeudi 25 février 2010 Statut Contributeur Dernière intervention 29 novembre 2022 - 22 sept. 2011 à 13:39
Bonjour,
Voici mon problème :
Je suis bailleur d'une colocation, signée entre deux concubins et moi-même.
La dame m'a donné son préavis de départ, il y a quelques mois de ça, et est revenue sur sa décision, en me demandant d'annuler son préavis, ce que j'ai accepté par mail (la demande de la dame avait été faite par mail aussi).
J'ai donc réintégré la dame dans le bail et ai continué à lui adresser des quittances de loyers, comme si sa demande de préavis n'avait jamais existé.
Or, hier soir, je reçois un sms, de la dame, m'informant qu'elle avait quitté les lieux depuis la fin de son préavis et que je devais désormais m'adresser au colocataire restant pour les loyers et le reste.
Quelle ne fut pas ma surprise, en lisant ce sms !
J'essaye de la joindre, en répondant au sms, et on me répond que c'est le numéro de son fils et que je ne dois pas appeler ce numéro, mais qu'elle a bien quitté le logement.
Je renvois un sms pour demander sa nouvelle adresse et aucune réponse...
Je me retrouve donc sans possibilité de la contacter, hormis les mails (auxquels elle ne semble pas vouloir répondre).
Sur ce, ce midi je reçois le préavis de départ de son conjoint. Le monsieur m'informe de son départ futur.
Ayant rétabli la dame dans le bail, j'envoie à la dame une demande (par mail) de courrier écrit de sa part, pour me confirmer son départ définitif de la maison, car sinon elle reste seule locataire du bail, puisque l'homme part.
Ma question est donc :
Est-ce que, comme je le pense, le rétablissement dans le bail (de la dame) est bien valable ? Et dans ce cas, la dame devra t-elle bien continuer à payer les loyers ?
Je crois savoir qu'elle veut vraiment partir, puisqu'elle m'a envoyé un sms me disant qu'elle était déjà parti...
J'ai téléphoné au locataire restant (l'homme) qui me dit que la réintégration dans le bail n'est pas valable, puisqu'elle n'avait pas été faite par recommandé.
Suis-je bien en droit de penser que cette réintégration est valable (acceptation par mail + quittances de loyers) ? Pourrais-je relouer derrière ces locataires si la dame ne ma fait pas le courrier de départ (courrier que je lui ai demandé et auquel je répondrai par l'affirmative, en recommandé cette fois ci !) ?
Je crains de ne pouvoir relouer si la dame ne me fait pas ce courrier car juridiquement elle pourrait être considérée comme locataire, du fait de sa réintégration. Est-ce aussi votre avis ?
Merci beaucoup pour votre aide...

5 réponses

BarbieTM Messages postés 13895 Date d'inscription lundi 5 juillet 2010 Statut Contributeur Dernière intervention 20 juin 2014 5 702
20 sept. 2011 à 14:58
Article 15 de la loi du 06/07/89 :

Le congé doit être notifié par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou signifié par acte d'huissier.

La dame est toujours locataire en titre.

Expliquez à son mari que vu qu'ils étaient colocataires, il reste caution solidaire de Madame et qu'il devra payer les loyers si elle ne le fait pas, tant qu'elle n'aura pas envoyé son congé par RAR.

A lui de se débrouiller.
3
Bailleurdansledoute
20 sept. 2011 à 15:26
Bonjour Barbie,
Malheureusement (oui, oui, je suis bécasse !) je n'ai pas inséré de clause de solidarité entre colocataire dans le bail. Je ne suis donc pas sûre que cela fonctionne...
0