Médecin conseil et invalidité

Nini11 - 26 oct. 2010 à 09:05
 riana11 - 25 janv. 2011 à 18:40
Bonjour,
Cela fait 2 ans déjà que je suis en protocole ALD pour depression récurrente ;j'ai fait 2 séjours en clinique psy (en tout 8 mois en 2ans) ; je suis salariée de mon entreprise à laquelle tous les mois je fais parvenir mon arret de travail
actuellement je suivis par mon psy chaque semaine!
J'ai été convoqué par le médecin conseil la semaine dernière , et celui ci veut me mettre en INVALIDITE (déjà depressive, je ne vous explique pas quand vous entendez cela , mon état !!!!)
alors que mon protocole ALD se termine en SEPTEMBRE 2011
Je ne comprend pas trop d'autant que si j'ai bien lu les textes se référant à L INVALIDITE je ne toucherai que 30 % de mon salaire, alors qu'aujourd'hui je percois des IJ pour 50 % de mon salaire, et le complément est fait par mon Employeur (COMPLEMENTAIRE)
Je voulais savoir si je peux contester l'avis du médecin conseil d'autant que je ne m'estime pas INVALIDE , je pense que je peux travailler certes pas à 100% , mais faire un mi thérapeutique en accord avec mon médecin traitant, et la médecine du travail !!!
Je vous remercie de votre aide, car je me sens complètement déboussolée et perdue !
BONNE JOURNEE
NICOL
A voir également:

4 réponses

Bonjour

Je pense que vous devriez prendre un rendez-vous avec le médecin du travail, cela vous permettrait de connaître sa position. Vous devrez informer votre employeur de cette visite. que vous aurez solliciter auprès du médecin du travail.

Votre protocole d'accord d'ALD est jusqu'en septembre 20011, mais rien ne vous empêche de reprendre votre emploi si vous vous en sentez capable, et vous pouvez solliciter le médecin du travail pour une visite de reprise éventuelle.

Puisque vous voyez votre psy demain jeudi, vous pouvez lui poser la question. Mais, il n'y a que vous qui savez si vous vous sentez capable de reprendre votre emploi ou pas.

Quant au protocole ALD, c'est la sécurité sociale qui décide de sa durée. Rien ne l'empêche de raccourcir le délai. C'est une décision unilatérale que vous pourriez seulement contester devant le Tribunal des affaires de la sécurité sociale.

Voilà pourquoi je vous invite à solliciter une visite auprès du médecin du travail auquel vous pourrez exposer tous vos problèmes qui vous ont mis dans cette situation dépressive. Il ce fera alors une idée sur votre possibilité d'être apte ou inapte à une reprise de votre emploi.

Je serai à votre disposition pour répondre à vos questions, mais n'attendez pas trop longtemps pour voir le médecin du travail.

Bien à vous et bon courage.


PS. Bien que vous soyez en arrêt maladie, je vous conseille de solliciter une visite auprès du médecin du travail au visa de l'article R 4624-16 du Code du Travail qui indique:

" Le salarié bénéficie d'examens médicaux périodiques, au moins tous les 24 mois, par le médecin du travail, en vue de s'assurer du maintien de son aptitude médicale au poste de travail occupé. Le premier de ces examens à lieu dans les 24 mois qui suivent l'examen d'embauche."

Par ailleurs, un arrêt de la chambre sociale de la Cour de Cassation daté du 12 octobre 1999 indique:

"La visite de reprise s'impose même lorsque le salarié est classé en invalidité."
20
BONJOUR VON VON

Mon psy m'a dit que le médecin conseil pouvait décider à n'importe quel moment de me mettre en invalidité .Là encore je prend une claque ! J'entrevois donc avec lui la possibilité de travailler en mi temps thérapeutique ,le problème c est que je dois retourner en clinique en janvier 2011

Je suis allée à la sécurité sociale, où j'ai posé mon problème à mon interlocutrice qui m'a dit
qu'il fallait que j'attende la notification de cette mise en invalidité , ensuite je pourrai contester !

A ce jour , je n'ai toujours rien reçu !

J'appelerai mon médecin du travail demain pour avoir son avis .

Je vous remercie de votre aide précieuse

et vous souhaite un bon dimanche

NICOL
0