Abandon de poste cumuler avec un nouvel empoi [Résolu]

Signaler
-
 chanfran -
Bonjour,
je suis actuellement et à ma demande en procédure de licenciement pour abandon de poste (mon employeur sait que je ne vais pas me présenter à telle date sur le lieu de travail afin de mettre en place la procédure) car j'ai trouver un nouvel emploi, ainsi pour avoir un parachute au cas où mon nouvel emploi prendrait fin avec une rupture anticipée du nouvel employeur, et ainsi obtenir des indemnités des assedics.
Pouvez-vous me dire si je peux donc accepter un poste CDI alors que je suis en procédure de licenciement pour abandon de poste ?
Si ce nouvel emploi prend fin suite à une rupture anticipée du nouvel employeur au bout d'1 à 2 mois, puis-je prétendre aux assedics ?

Merci de vos futurs réponses,

4 réponses

Messages postés
13896
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
5 429
Bonjour,

Tant que vous n'avez pas reçu votre lettre de licenciement, vous faites encore partie de la société actuelle... et ne pouvez pas travailler ailleurs !

Le licenciement "arrangé" via abandon de poste est ultra risqué pour le salarié... cherchez un peu sur le net, les forums regorgent de mauvaises expériences !
en donnant votre démission de l'ancien poste, durant la période d'essai maximun 90 jours calendaires (du lundi au dimanche) s'il y a rupture du fait de votre nouvel employeur, vous serez prise en charge par les assedic à moins que depuis cela ait encore changé salutations

bonjour,
je vous remercie de vos réponses.
je pense en fin de compte démissionner de mon poste. Cela sera plus simple.

encore merci, bonne journée

Aurore
Messages postés
1841
Date d'inscription
samedi 30 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
11 octobre 2010
592
Bonjour

Comme le dit Barbie tant que vous ne serez pas licencié , vous ne pouvez travailler ailleurs et la responsabilité de votre futur employeur peut même être engagée s'il vous embauche en toute connaissance de cause.
Voir article L1237-3 du CT
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006195635/2010-07-29/
Si licenciement pour abandon de poste (donc droit au chomage) sans inscription comme demandeur d'emploi , la rupture du contrat de travail (de l'emploi repris) du fait de l'employeur avant ou après 91 jours ne poserait pas problème pour faire valoir vos droits à l'assurance chomage sur la base des périodes d'affiliation des 28 derniers mois
De même à la suite d'une perte involontaire d'emploi sans inscription comme demandeur d'ermploi , la rupture de votre fait (période d'essai ou non) d'un emploi repris ne poserait pas problème si vous quittez cet emploi avant 91 jours .
Au-delà de 91 jours , ce serait assimilé à une démission privative d'assurance chomage.