Comment dessaisir mon avocat?

Signaler
-
 buck -
Bonjour,

Mon avocat me demande 12000 euros pour les affaires que je lui ai confié : litige avec mon propriétaire, récupérer des créances auprès de 2 clients, et liquider la communauté des biens avec mon ex-épouse;
Cette somme me semble exorbitante d'autant qu'il sait que je suis actuellement dans une situation précaire ; il m'a même suggéré de vendre aux enchères la maison (bien de la communauté).

Il a déjà plaidé le litige avec mon propriétaire et perdu, lors de notre premier rendez vous il m'a donné des espoirs de gagner.

Par ailleurs, je n'ai aucune information de sa part, je téléphone de nombreuses fois et sa secrétaire me dis qu'il est absent il ne me recontacte JAMAIS.
Je souhaiterai changer d'avocat, sachant que j'ai déjà versé 3500 euros (que j'ai dû emprunter auprès d'amis)

Je n'ai pas signé de convention.
J'ai le sentiment d'être une « vache à lait »
Comment faire ? va-t-il me réclamer la totalité de la somme ?
Merci de votre aide
Cordialement
christophe
A voir également:

2 réponses

Messages postés
18724
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 octobre 2016
7 257
Bonjour ,

J'ai bien peur que vous ne puissiez abandonner votre avocat aussi longtemps que vous ne l'aurez pas integralement payé. Ce n'est qu'a ce moment qu'il vous redonnera votre dossier.

J'espere, pour vous, que quelqu'un pourra dementir ma reponse.
Messages postés
569
Date d'inscription
dimanche 7 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
252
bonjour,
je pense que Vao pourrait quand même saisir le Batonnier de l'Ordre Départemental par lettre recommandée en lui indiquant ses doléances.
qui ne tente rien......
bonne chance
Restitution obligatoire du dossier par l'avocat

Par Hubert DELOMPRÉ le mardi 13 novembre 2007, 17:50 - Avocats - Lien permanent
Devant les nombreuses plaintes sur les manoeuvres dolosives de certains avocats, il convient d'informer les citoyens justiciables de leurs droits concernant la restitution de leurs dossiers. La plus part du temps pour obtenir ses honoraires l'avocat qui se dessaisi exerce ce chantage à l'encontre du justiciable . Cette pratique a été sanctionnée par la Cour de Cassation
annulant les alinéas 2,3 et 4 de l'article 9.3 du Règlement Intérieur National qui par ces disposition interdisaient à l'avocat successeur toute diligence tant que son confrère dessaisi n'avait pas été réglé de ses honoraires. (Cass. 1er civ, 16 dec 2003, bull. civ 2003, I, n° 257. P. 204)
En outre, une jurisprudence antérieure avait déjà sanctionné cette façon de procéder : « S'il demeure impérieux, en cas de difficultés survenant entre avocats au sujet du paiement d'honoraires, d'informer préalablement le bâtonnier, on ne saurait en revanche lui conférer un pouvoir de coercition qui constitue une restriction tant au droit d'ester en justice qu'à la liberté professionnelle de l'avocat qui est un principe d'ordre public édicté dans l'intérêt des justiciables.
Il s'ensuit que doit être annulé l'article d'un règlement intérieur prévoyant qu'un avocat ne peut intervenir pour un client sans que celui-ci ait réglé les frais et honoraires du confrère précédemment chargé d'intervenir pour ce même dossier, sauf autorisation du bâtonnier ou accord du confrère précédent. » N° 96-994.- M. Rio c/ Conseil de l'ordre des avocats au barreau de Rouen CA Rouen (1ère et 2ème ch. réunies), 10 décembre 1996
Le justiciable ignorant de cette réglementation et des jurisprudences en la matière les avocats indélicat profitent de cette ignorance pour gruger les justiciables.
En aucun cas, l'avocat dessaisi ne peut imposer ce chantage et encore moins de proposer le versement des fonds sur un compte séquestre CARPA.

Sachez aussi, que l'avocat ne peut ponctionner des honoraires sur le compte Carpa, sauf sur autorisation écrite du client.