Dégradation huisseries et murs par humidité [Résolu]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 27 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2015
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

Je suis propriétaire avec mon épouse d'une chambre de service que nous louons en meublé depuis 2 ans (tous les diagnostiques en vigueurs ont été réalisés avant l'achat).

Le locataire en place nous a contacté récemment pour des problèmes d'ouverture de la porte et des fenêtres.

Je suis donc passé voir ce qu'il en était (en sa présence) et la j'ai découvert l'étendue des dégâts :

- Les fenêtres ne ferment plus complétement
- la porte d'entrée ne ferme plus, ou si elle est fermée il faut la forcer pour l'ouvrir et semble à moitié disloquée sous l'effet du gonflement dû à l'humidité
- les murs autour des fenêtres sont couvertes de moisissures et suintent d'eau (les fenêtres étaient elles mêmes couvertes de buée).

Avant son arrivée le logement était en bon état (peintures légèrement défraichies, mais rien de notoirement vétuste). Ce logement dispose du chauffage collectif qui fonctionne correctement et d'un radiateur de belle taille. Il a de lui même refait la peinture en posant des toiles à peindre sur tout les murs.

Après un premier examen visuel, la porte d'entrée et les fenêtres semblent être en relativement bon état à l'extérieure.

Je pense que le locataire ne doit pas aérer régulièrement le logement (pour avoir habité dans le même type de chambre lorsque j'ai commencé à travailler, je sais qu'il faut vraiment aérer en grand régulièrement à cause de la douche).

Je vais faire venir rapidement une entreprise pour faire changer la porte (je me pose des questions pour les fenêtres), mais j'ai peur que les choses ne s'arrangent pas s'il ne se met pas à aérer régulièrement ....

La question est de savoir si les travaux seront intégralement à notre charge ou si la responsabilité du locataire est engagée et si dans ce cas les travaux seront à sa charge, ou s'il devra faire jouer sa MRH ?

Je vous remercie d'avance pour aide et vos conseils.

4 réponses

Messages postés
24866
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 mars 2020
7 875
Le soucis est de savoir d'ou vient cette humidité.Le locataire aére t'il assez?utilise t'il un chauffage d'appoint genre poele a pétrole?
Si le logement était loué avant sans probléme il faut trouver d'ou vient le probléme car changer la porte c'est bien mais si rien n'est fait cela ne sert a rien
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 27 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2015

Bonjour,

A priori le locataire n'utilise que le chauffage central et pas de chauffage d'appoint.

Quand nous lui avons loué la chambre, il n'y avait pas de problème d'humidité visible, ni signalé par le précédent locataire. il ne s'est manifesté que plus d'un an après son emménagement. Il m'a indiqué que les carreaux au pied de la douche avaient sauté car il n'avait pas pensé à mettre le rideau de douche dans le bac lorsqu'il prenait sa douche.

Il n'y a pas de traces d'humidité au plafond (le logement est sous les toits) ni sur certains murs. Les fenêtres étaient dans un état satisfaisant, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, de même que la porte.

Je pense vraiment qu'il y a un problème d'aération de la part du locataire qui avait l'air assez étonné quand je lui ai dit qu'il fallait aérer plus de 5 mn par jour ...

De toute manière il va falloir que nous les changions rapidement car on ne peut pas penser à assécher l'intérieur si le logement n'est pas correctement isolé.

Dans un deuxième temps nous prendrons les dispositions pour remettre le logement en état.

Dernière question :

Les travaux pour le changement de la porte et des fenêtres seront ils déductibles de nos impôts ? Et si oui comment les faire apparaître sur notre déclaration ?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et votre aide.

Cordialement,

Toutmoisi (pseudo lié aux circonstances ....)
Messages postés
2419
Date d'inscription
lundi 22 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2010
504
Oui, les travaux sont déductibles de vos revenus fonciers mais tout dépend de votre régime d'imposition (celui que vous avez choisi), donc il le sont dans une certaine mesure.

Tant que le diagnostic visant à savoir d'où provient l'humidité ne sera pas établi, il ne sert à rien de multiplier les mauvaises préconisations, c'est de l'argent jeté par les fenêtres.... un exemple, si l'immeuble est vétuste, le faitage défectueux de la toiture (votre logement est sous les toits...) peut provoquer des micro-infiltrations qui donneront fatalement du moisi dans la pièce.

Je remets ici mon petit schéma habituel pour bien résumer toutes les causes de l'humidité dans un logement :

https://www.cjoint.com/?cClwZZ6kBK

Les causes sont multiples, il faut absolument trouver d'où cela provient avant de contacter les entreprises.
Bien entendu pour vous, les infiltrations par le sol sont à éliminer, mais je gagerais que ça vient du toit.

je confirme ce que Feloxe Paulin et Eglantine 280 vous ont dit: avant d'engager des travaux de changement de fentres ou porte, connaitre l'origine de cette humidite ..
deja si le locataire trouve bizzare d'aerer 10mn apres sa douche .. et si il fait sa cuisine...
franchement moi quant je me douche et que je cuisine ,je vois la vapeur d'eau ... j'aere!
Dossier à la une