Abus d'une agence Banque Populaire

Best_wife - 27 janv. 2010 à 14:28
 annli - 15 juil. 2012 à 21:02
Bonjour,
mon mari est client de Banque Populaire. Suite à la conversation avec notre nouveau conseiller (suite à notre déménagement, mon mari a changé d'agence, mais c'est toujours l'agence de Banque Populaire), nous apprenons que
1) mon mari n'a pas normalement à payer les frais de sa carte Visa (120 euros par an), vu qu'il paye la cotisation Equipage Horizon. Le problème c'est que pendant trois ans les 120 euros ont été soigneusement prélevés du compte de mon mari, son ancienne conseillère n'a pas cherché à lui expliquer la situation, en plus, une fois la banque a prélevé fautivement les deux fois cette jolie somme. Comme résultat, mon mari a perdu 480 euros pour rien.
2) le même conseiller nous demande "au fait, voulez-vous garder votre deuxième carte, Maestro?". Et là, on découvre qu'en Mars 2008 mon mari a été supposé de recevoir la deuxième carte sur le MEME compte (aucune demande de la part de mon mari, je précise). Le pire, c'est que nous avons JAMAIS reçu cette fameuse carte. Et nous n'étions pas du tout au courant de son existence.
Mon mari a donc envoyé la lettre à son ancienne agence en demandant les explications au sujet de la deuxième carte qui a été crée sans sa demande et qui est, en plus, perdue. Il a également réclamé les 480 euros.
Deux jours après je reçois le coup de fil de gérant de l'agence qui me dit que la carte n'est pas dans son agence, donc il ne sait pas où elle est. Quand je lui réponds que cette réponse ne nous arrange pas, il me demande alors d'envoyer la lettre de réclamation à la banque régionale, parce qu'il "préfère suivre leur règlement".
Lettre envoyée le 24 Novembre, aucune nouvelle depuis.
Pourriez-vous me conseiller quelles sont les éventuelles démarches à faire?
Je vous remercie d'avance
A voir également:

6 réponses

Une réclamation ecrite avec deamande de réponse avant le ...
Puis, si refus ou absence de réponse, saisine du médiateur de votre banque populaire.
Indiquez votre volonté de recourir au Médiateur dés votre première lettre.
11